Les portes industrielles en 5 questions

0
344
La porte sectionnelle vitrée de Normstahl Entrematic pour bénéficier de la clarté à l’intérieur et d’une visibilité depuis l’extérieur. ©Normstahl Entrematic

Alors que le marché semble reprendre quelques couleurs, les produits gagnent en performance…

L es portes sectionnelles et les portes souples se disputent un marché sur lequel elles peuvent être complémentaires, les premières étant dédiées à l’extérieur quand les secondes sont plutôt réservées à l’intérieur du bâti. Une tendance semble apparaître avec de nouvelles offres de portes 2 en 1…

Duo by Javey : porte souple rapide 2 en 1 (porte + rideau métallique). ©Javey
Duo by Javey : porte souple rapide 2 en 1 (porte + rideau métallique). ©Javey

 Le marché de la porte industrielle repart-il ?

Oui, ou tout au moins il frémit. Le marché du neuf industriel reprend des couleurs. « En 2014 et 2015, le marché s’est considérablement tendu en termes de mètres carrés réalisés jusqu’au troisième trimestre, de nombreux démarrages de travaux ont été reportés, faute de financement » observe Bernard Poulet, Directeur délégué Novoferm France. Un avis que partage Marie- France Javey, Directrice générale de Javey qui constate que « le nombre de projets à l’étude augmente, mais les prises de décisions sont longues ».

Association de petites portes sectionnelles Normstahl Entrematic, avec quai de chargement à la taille des portes de camion pour les sites logistiques. ©Normstahl Entrematic
Association de petites portes sectionnelles Normstahl Entrematic, avec quai de chargement à la taille des portes de camion pour les sites logistiques. ©Normstahl Entrematic

La porte sectionnelle bénéficie néanmoins de cette tendance. La porte accordéon se maintient car, explique encore Marie- France Javey, « elle répond aux besoins d’isolation thermique et aux facilités de manœuvres des grandes dimensions ». Quant à la porte souple rapide, elle connaît des hauts et des bas, avec une tendance au ralentissement depuis 2012.

La logistique représente-t-elle un nouvel Eldorado ?

Possiblement. Croissance de l’e-commerce, bonne tenue du frais alimentaire… les débouchés de l’activité logistique se développent et avec eux, la construction de plateformes qui souffrent moins que le reste des bâtiments neufs dans l’industrie. « Les plateformes logistiques ont besoin d’associer les portes sectionnelles aux quais de déchargement.

La porte sectionnelle Novolux® Thermo 60 mm de Novoferm se caractérise par une valeur U : 5 000 x 5 000 mm (2,35 W/m2.K avec triple vitrage). ©Novoferm
La porte sectionnelle Novolux® Thermo 60 mm de Novoferm se caractérise par une valeur U : 5 000 x 5 000 mm (2,35 W/m2.K avec triple vitrage). ©Novoferm

Nous répondons en direct à ce marché car il faut être capable de livrer et poser 50 à 80 portes sur un même site, ce qui demande une certaine solidité financière » précise Bruno Segura, Directeur commercial de Normstahl Entrematic. Hörmann se positionne avec Dobo (Docking Before Opening), un niveleur de quai équipé d’un système d’accostage HDA (Hörmann Docking Assistant) facilitant les manœuvres des camions, et d’un sas d’étanchéité gonflable garantissant le maintien en température des marchandises déchargées, sans rompre la chaîne du froid.

Dobo : le niveleur de quai Hörmann. ©Hörmann
Dobo : le niveleur de quai Hörmann. ©Hörmann

« Ce produit méconnu existe depuis plusieurs années, il répond aux normes drastiques d’hygiène intrinsèques à l’industrie alimentaire, mais aussi aux exigences de sécurité pour les hommes » commente Joël Dardill, Directeur national des ventes Industrie et SAV. Novoferm est également présent avec une offre de portes et de niveleurs. Son coffret de commandes intelligent i-Vision permet de sécuriser le quai.

HS 7030 PU : cette porte à enroulement conçue par Hörmann, est équipée d’une barrière photoélectrique de sécurité directement intégrée au cadre dormant, et livrée en aluminium blanc RAL 9006.
HS 7030 PU : cette porte à enroulement conçue par Hörmann, est équipée d’une barrière photoélectrique de sécurité directement intégrée au cadre dormant, et livrée en aluminium blanc RAL 9006.

Est-il vrai que les sectionnelles multiplient leurs fonctions ?

SPU 67 d’Hörmann : porte sectionnelle avec tabliers de 67 mm injectés de mousse PU. ©Hörmann
SPU 67 d’Hörmann : porte sectionnelle avec tabliers de 67 mm injectés de mousse PU. ©Hörmann

Sécurité, isolation, luminosité, les portes sectionnelles de dernière génération améliorent leurs performances. Javey a ainsi introduit la barrière immatérielle de sécurité, qui, en outre, nécessite moins d’entretien que la barre palpeuse. Chez Hörmann, « les portes sectionnelles SPU 67 et APU 67 renforcent l’isolation thermique d’un bâtiment grâce à un cadre ThermoFrame, à l’épaisseur de leurs tabliers (67 mm injectés de mousse PU) et à l’absence de ponts thermiques » explique Joël Dardill.

« Nous proposons d’y adjoindre un portillon isolé en seuil plat, homologué issue de secours, pour limiter encore les déperditions dues aux passages des personnes » ajoute-t- il. Novoferm cherche aussi à augmenter les performances thermiques avec des portes de 60 mm (Novolux Thermo 60 mm). Dans cette gamme, la porte sur mesure Vision XL composée de sections aluminium vitrées répond aussi bien à des besoins thermique qu’esthétique. Pour gagner en clarté, « la demande s’oriente également vers des surfaces vitrées » remarque Bruno Segura (Normstahl Entrematic).

La Toulousaine fournit la télécommande pour piloter les portes motorisées. ©La Toulousaine
La Toulousaine fournit la télécommande pour piloter les portes motorisées. ©La Toulousaine

Une tendance confirmée par Didier Simon, Pdg de La Toulousaine : « La Toulousaine propose dès janvier une nouvelle porte à vitrage panoramique ». Le fabricant explique travailler à la standardisation des composants et façades afin de permettre aux donneurs d’ordre de libérer leur esprit créatif en mixant les panneaux (simple vitrage, double vitrage, polycarbonate, etc.) et en créant des portes opaques, fumées ou en couleur ! La cible : « les concessionnaires automobiles et les aéroports notamment ; nous venons par exemple d’équiper un bâtiment technique de l’aéroport de Carcassonne avec des vitres fumées bleutées très esthétiques » ajoute Didier Simon.

L’émergence de produits 2 en 1 permet-elle de réduire les coûts ?

Oui. Les fabricants proposent aujourd’hui des modèles conjuguant une porte souple rapide et un rideau, réunis en un seul caisson. Avec Duo, Javey se positionne depuis la fin de l’année 2014. « Le marché a réservé un bon accueil à ce produit pour deux raisons : il répond à des besoins d’installation dans des configurations spécifiques et grâce à son caisson unique, il permet d’éviter une double charge, éliminant ainsi les coûts supplémentaires liés au renforcement de la charpente, par exemple » ajoute Marie-France Javey.

Novospeed Thermo 40 : composée de panneaux sandwich en acier galvanisé avec une isolation par mousse de polyuréthane sans CFC, elle garantitune bonne isolation thermique (U =1,5W/m2.K). ©Novoferm
Novospeed Thermo 40 : composée de panneaux sandwich en acier galvanisé avec une isolation par mousse de polyuréthane sans CFC, elle garantitune bonne isolation thermique (U =1,5W/m2.K). ©Novoferm

Avec Novospeed Thermo (40 mm), Novoferm a développé « une porte sectionnelle qui évolue aussi vite qu’une porte rapide souple » affirme Bernard Poulet. Elle s’ouvre à une vitesse de 1,1 m/seconde (selon la surface du tablier) et se ferme à 0,5 m/seconde. Ce modèle se décline en deux systèmes, soit à enroulement en spirale ou via un rail standard.

La porte rapide à enroulement spirale HS 7030 PU d’Hörmann (jusqu’à 2,5 m par seconde en ouverture et 0,5 m/seconde en fermeture), se compose de sections de panneaux d’acier, galvanisées et laquées, avec double paroi injectée de mousse rigide pour une isolation renforcée : coefficient Ud de 1.95 W/(m2.K) pour des panneaux de 42 mm (valeur portée à 0,33 W/(m2.K), en 67 mm d’épaisseur et jusqu’à 0,24 W/(m2.K) pour les applications grand froid en 100 mm d’épaisseur.

Cette porte sécurise la zone de fermeture en combinant un système de coupure automatique sans contact, avec un système anticrash radiocommandé. Le cas échéant, elle peut être montée à l’extérieur. « Ce modèle se décline en différentes versions, selon sa destination » précise Joël Dardill.

Existe-t-il des portes industrielles intelligentes ?

Les équipements en motorisation progressent. La Toulousaine dote ses produits de son propre moteur 24 volts. Simple à poser, avec une télécommande fournie, grâce à cet automatisme, la porte devient intelligente et détecte les obstacles.

« Une des grosses tendances en industrie est la demande de contrôle d’accès, sous forme de digicode, d’ouvre-porte à code ou à carte, ou encore d’empreinte… Elle nous oblige à passer les essais au feu avec ce type d’accessoire notamment, c’est pourquoi nous intégrons ces solutions dans nos produits, nous travaillons avec plusieurs fabricants, afin de laisser le libre choix à nos clients » indique Marie-Odile Durand, Directrice de la communication de Malerba.

A savoir ! Porte accordéon XXL

Javey, spécialiste de la fabrication sur-mesure, réalise des portes accordéons aux dimensions exceptionnelles (100 m de large x 10 m de haut) pour le secteur de l’aéronautique et l’industrie.

Bientôt un CQP ?

Le Syndicat National de la Fermeture, de la Protection Solaire et des professions Associées (SNFPSA) a créé en 2014 « le groupement de fabricants de portes et portails industriels, commerciaux et résidentiels ».

Ses objectifs : travailler sur des sujets communs et y apporter des solutions concrètes et efficaces, influer et participer à l’évolution des normes et des textes réglementaires, échanger sur les bonnes pratiques, créer des lobbies forts et représentatifs, etc. Parmi les sujets posés sur le bureau du groupement : la formation. « Nous travaillons à la mise au point d’un CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) dédié à l’installation des portes et portails avec le SFNPSA » témoigne Marie-France Javey.

LAISSER UN COMMENTAIRE