Portes d’entrée : vivement demain!

0
659
Jeu de finitions, large panel de couleurs, entretien limité… de belles combinaisons pour la nouvelle gamme de portes d’entrée aluminium 80 mm signée Bel’M. ©Bel’M

La porte du futur sera un monobloc aluminium au décor contemporain (ligne droite et finition design) et motorisée… ou ne sera pas.

Le marché de la porte d’entrée se relève grâce à la rénovation. « Chez K•Line la rénovation est passée loin devant le neuf, la bascule s’est produite en 2015, la construction de maison individuelle peine à redémarrer mais le marché frémit » constate Olivier Simonin, Chef de produits K•Line. Alors que Finstral réalise moins de 10 % de son chiffre d’affaires avec les portes d’entrée, Nicolas Laurent, Responsable marketing, considère ce produit « comme un formidable moteur de dynamisme ».

FenêtréA propose aujourd’hui près de 100 modèles à ouvrant monobloc. Ici le modèle Mimosa. ©FenêtréA
FenêtréA propose aujourd’hui près de 100 modèles à ouvrant monobloc. Ici le modèle Mimosa. ©FenêtréA

Au niveau des produits, « la tendance est clairement à l’ouvrant monobloc qui a pris le pas sur les ouvrants menuisés. FenêtréA n’était pas reconnu comme faiseur de portes d’entrée, mais nous voyons notre position évoluer grâce à nos 100 modèles d’ouvrants monobloc PVC, mixte et aluminium » indique Morgane Lefeuvre, Responsable marketing et communication de FenêtréA.

Porte aluminium de chez Pasquet Menuiseries, qui compte plus de 230 modèles à son catalogue. ©Pasquet
Porte aluminium de chez Pasquet Menuiseries, qui compte plus de 230 modèles à son catalogue. ©Pasquet

L’aluminium remporte tous les suffrages

« C’est le matériau que nous vendons le plus aujourd’hui, alors que le mixte souffre car il est méconnu du grand public en France » déclare Patrick Berthelot, Expert produits bois, mixte, aluminium et volets roulants chez Pasquet Menuiseries, qui dispose de plus de 230 modèles à son catalogue.

Les panneaux verriers Hilzinger, qui permettent une importante entrée de la lumière et une ouverture de la maison vers l’extérieur, séduisent. ©Hilzinger
Les panneaux verriers Hilzinger, qui permettent une importante entrée de la lumière et une ouverture de la maison vers l’extérieur, séduisent. ©Hilzinger

En revanche, le fabricant note une certaine désaffection pour l’acier, qui dit-il, « ne donne pas satisfaction dans le temps ». Jean-Yves Charpentier, Dirigeant de Portes Mid confirme la croissance de l’aluminium, mais aussi de l’acier. « Le composite est relativement stable, le PVC est en baisse mais va faire l’objet d’une refonte de gamme, car il a encore une carte à jouer compte tenu de l’harmonisation de la porte avec les fenêtres » explique-t-il encore.

Panneau Soleal de Technal, dormant 65 mm, disponible en 1 et 2 vantaux, classe de résistance à l’effraction niveau 3 (CR3). ©Technal
Panneau Soleal de Technal, dormant 65 mm, disponible en 1 et 2 vantaux, classe de résistance à l’effraction niveau 3 (CR3). ©Technal

Le maintien des incitations fiscales et la crainte au deuxième semestre de les voir disparaître l’année prochaine a boosté les taux de transformation. « Hörmann a connu une année 2015 plutôt positive, mais en tant que challenger sur ce marché, il est plus facile de progresser en volume » indique Olivier Rigault, Chef de produit habitat chez Hörmann. « Aujourd’hui, l’isolation thermique, l’étanchéité et la sécurité sont des prérequis » résume Olivier Simonin.

Vesta 7, design de la nouvelle collection "Convex" d’Euradif, disponible dès janvier 2016. ©Euradif
Vesta 7, design de la nouvelle collection « Convex » d’Euradif, disponible dès janvier 2016. ©Euradif

Si l’isolation thermique n’est plus un sujet chez les fabricants de portes, l’offre étant à la hauteur des exigences règlementaires, ils mettent l’accent sur l’esthétique et se tournent vers la technologie… D’ailleurs, comme l’indique Vanessa Landwerlin, Responsable marketing & communication du groupe Hilzinger « les performances thermiques ne sont pas le critère de choix n°1 du client.

Neo 129 de Castes Industrie : porte d’entrée aluminium monobloc exclusive, rainurée, inserts inox noyés, RAL Noir 2100. ©Castes Industrie
Neo 129 de Castes Industrie : porte d’entrée aluminium monobloc exclusive, rainurée, inserts inox noyés, RAL Noir 2100. ©Castes Industrie

Le design reste le critère incontournable, suivi du prix ». Hilzinger renouvelle ses gammes de panneaux tous les deux ans et annonce donc des nouveautés pour la fin du 1er trimestre 2016.

Des modèles au design très contemporain

Porte d’entrée en acier Atoll + serrure biométrique (Revo’Motion de Vachette). ©Portes MID
Porte d’entrée en acier Atoll + serrure biométrique (Revo’Motion de Vachette). ©Portes MID

K•Line annonce également des nouveautés en 2016, avec dès le mois de février quelques modèles de base qui seront démultipliés grâce à l’offre couleur, puis d’autres modèles seront présentés à l’automne sur le salon EquipBaie. Hörmann s’est appliqué à travailler l’esthétique en 2015 : insert inox, teintes sobres, effet matière structurée (sablée), etc. Le contemporain s’invite sur le marché de la porte.

Bel’M équipe ses portes aluminium 80 mm de domotique (trois systèmes de commande au choix + serrure connectée et fonction antipanique). Ici le modèle Azur. ©Bel’M
Bel’M équipe ses portes aluminium 80 mm de domotique (trois systèmes de commande au choix + serrure connectée et fonction antipanique). Ici le modèle Azur. ©Bel’M

Chez Pasquet Menuiseries, « à l’affût des tendances, nous proposons aujourd’hui des modèles aux lignes plus horizontales, avec des vitrages intégrés » témoigne Patrick Berthelot. Swao étoffe ses gammes 70 mm avec des modèles d’ouvrants contemporains (insert inox, rainurage), avec des lignes plus droites, l’insertion de grand vitrage vertical et des nuances de couleurs innovantes (gris perle, bronze, etc.).

Bel’M commercialise dès le mois de février des modèles mixtes combinant aluminium à l’extérieur et un rendu à lames, réalisé sur l’essence chêne à l’intérieur (avec plusieurs déclinaisons lasuré blanchi, ardoise, havane, etc.). Car la finition fait le décor. Une tendance confirmée par Jean-Yves Charpentier : « le gris prédomine, nous allons d’ailleurs proposer du PVC plaxé RAL 7016 à notre nouveau catalogue PVC qui sortira en 2016, et nous réalisons des tests pour ajouter des finitions vieux fer ou terre rouillée sur les modèles composites ».

Le panneau monobloc à le vent en poupe

L’ouvrant monobloc l’emporte sur le panneau traditionnel. Euradif, qui en propose depuis 2014, prévoit d’investir plus de 3 M€ pour financer les équipements automatisés et robotisés entre 2015 et 2017, accompagnant la mutation de son métier. Il s’est déjà équipé d’un banc AEV et d’un banc d’ensoleillement dédié. Fabricants de panneaux et gammistes se rapprochent. « Après Volma, nous projetons de signer d’autres partenariats » témoigne Eric Ortore, Chef de marché Schüco. Volma s’est en effet rapproché de Schüco, puis de Kawneer et Technal.

Ceramica, nouveau panneau en céramique dédié aux portes monobloc aluminium (panneau de 76 mm, 4 teintes et aspects céramiques). ©Finstral
Ceramica, nouveau panneau en céramique dédié aux portes monobloc aluminium (panneau de 76 mm, 4 teintes et aspects céramiques). ©Finstral

Ainsi, les panneaux de la gamme Soleal de Technal proviennent de son unité de fabrication. « Les gammistes nous choisissent, parce qu’ils apprécient la mise au point technique de nos produits et parce que la fabrication est intégrée, y compris le laquage et le vitrage, ce qui permet d’optimiser les process et de répondre précisément à leur demande » explique Guy Serrure, Président de Volma.

Du vrai travail collaboratif. « Nous avons associé l’expertise de Volma à la nôtre afin de proposer une offre monobloc esthétique et performante ; cette initiative reçoit un bon accueil car la fabrication du bloc est simplifié pour nos clients, familiers des portes-fenêtres » confirme Marion Villard, Responsable marketing produits Technal. « Nous avons présenté à Batimat six nouveaux modèles prêts à recevoir les équipements domotiques » ajoute Guy Serrure.

Castes Industrie s’est tourné vers Isosta pour développer une offre de porte monobloc aluminium. « Il s’agit d’un complément de gamme que nous commercialisons via notre réseau La Boutique du Menuisier, à qui nous réservons 8 modèles exclusifs » confie Philippe Cuq, Directeur de production de Castes Industrie. Le 1er catalogue de portes de la marque comprend également les modèles développés avec Verrissima, le spécialiste du vitrage décoratif.

La technologie, le marché de demain

« Il existe, très clairement sur ce marché, une cible de clientèle avide d’outils technologiques » observe Olivier Rigault. Hörmann, lui, propose donc des solutions intelligentes (lecteur d’empreintes digitales, télécommande pour coordonner les ouvertures, etc.). Même discours chez Portes MID où Jean-Yves Charpentier remarque le succès de la serrure Revo’motion by Vachette qui fonctionne par reconnaissance des empreintes digitales.

Les solutions technologiques, et la domotique notamment, devraient se développer pour renforcer la sécurité et apporter davantage de confort aux utilisateurs. Bel’M se positionne aujourd’hui sur la notion d’accueil qui englobe la porte d’entrée et propose un nouveau concept de porte aluminium 80 mm avec serrure motorisée intégrée, et donc non visible. L’utilisateur a le choix entre trois systèmes de contrôle d’accès : le pack mains libres avec transpondeur, le pack radio commandes ou le pack sensitif avec lecteur d’empreintes digitales.

Porte PVC monobloc, nouvelle venue dans le catalogue Vendôme ©  Vendôme
Porte PVC monobloc, nouvelle venue dans le catalogue Vendôme © Vendôme

« Il suffit d’avoir la carte transpondeur dans une poche pour que la porte identifie son porteur et s’ouvre, elle se verrouille lorsqu’elle ne détecte plus de mouvement » explique Clémentine Tingaud, Directrice marketing de Cetih. « Chez Pasquet Menuiseries, des offres sortiront, en option, dès 2016, pour piloter la fermeture » annonce Patrick Berthelot. Pour autant, la domotique doit se démocratiser.

« Les équipements font presque doubler le prix d’une porte » estime Olivier Simonin. La porte connectée fait donc partie des réflexions chez les fabricants, car pour la développer, il leur reste à trouver une solution acceptable en termes de prix.

A savoir : stratégie marketing et commerciale : un cap sur la personnalisation !

La porte d’entrée est un produit particulier qui nécessite une posture marketing spécifique. Après la refonte de sa gamme (PVC, mixte capotage aluminium/ PVC et aluminium), Finstral innove en proposant un catalogue permettant au consommateur de choisir un modèle, puis d’analyser avec son prestataire comment le réaliser (matériaux, forme, performance thermique, design).

De nouveaux designs de panneaux ont été insérés (vitraux céramiques par exemple). Pour soutenir la commercialisation, le fabricant organise également un challenge dédié aux commerciaux de ses revendeurs. « Le consommateur achète d’abord une esthétique avant des caractéristiques techniques – alors qu’avec la fenêtre c’est l’inverse – la porte d’entrée est donc un produit d’image, que notre groupe abrite sous la marque Vendôme » explique de son côté Eric Brun, Directeur marketing et communication d’Atlantem.

Son catalogue, en partie renouvelé chaque année, propose depuis 2015 une nouvelle offre aluminium, ainsi qu’un monobloc PVC. Ces lancements de produits sont soutenus par une organisation commerciale bien calée, avec une force de vente spécialisée.

Une paumelle polyvalente

©SFS intec
©SFS intec

Conçue pour toutes les portes d’entrée (PVC, aluminium, bois, mixte), y compris pour le monobloc, la nouvelle paumelle Dynamic 3 D 20 de SFS intec est aussi polyvalente que performante. Les réglages 3 D, latéral, en hauteur et en compression, garantissent l’étanchéité, l’isolation et la résistance du bâti. La paumelle passe en effet les tests à 200 000 cycles d’ouvertures/fermetures pour des portes de 160 kg. ©SFS intec

Monobloc universel et insert « pierre » chez Isosta

Insert "pierre" dans le monobloc Solobloc 80. ©Groupe Isosta
Insert « pierre » dans le monobloc Solobloc 80. ©Groupe Isosta

Dévoilée en avant-première sur Batimat, la nouvelle génération d’ouvrants monobloc aluminium Solobloc 80.2 du groupe Isosta a été conçue pour s’adapter à tous les dormants du marché. « Ce produit capitalise toutes les innovations de la première génération avec le brevet sur la maîtrise de l’effet bilame, le système d’étanchéité Cyclone et se singularise par une épaisseur de 80 mm » commente Marie-Béatrice Turpin, Directrice marketing et communication du groupe.

Au niveau du design, avec la collection Minéral, Isosta innove en proposant des incrustations de pierre dans l’aluminium. Disponible tant sur Solobloc 80.2 que sur la collection Panoporte aluminium, la technique d’insert en pierre dans l’aluminium confère une nouvelle allure à la porte d’entrée (disponibilité courant 2016).

LAISSER UN COMMENTAIRE