Poisy (74) SADEV : haute technologie esthétique !

0
345
ouverture.jpg

ouverture.jpg

Filiale autonome du groupe Mofra (Moos Frères Annecy), SADEV a fêté ses 70 ans en 2008. Acteur majeur dans son secteur, l’entreprise est aujourd’hui un fournisseur international de composants et systèmes architecturaux pour le VEA, le verre agrafé, avec deux gammes principales de produits pour couvrir l’ensemble des besoins, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du bâtiment. Retour sur le parcours de la société, reconnue pour le design et la haute technologie de ses produits et la qualité des relations avec ses clients et partenaires.

 

ex.real_sadev.jpg

C’est en 1922 que Rodolphe Moos (alors âgé de 22 ans) fonde la société familiale à Luxembourg, orientée vers le négoce de métal. Seize ans plus tard, l’entreprise est transférée à Annecy. Après la guerre, la Société Savoisienne de Métaux (SSM) se lance dans des activités complémentaires ; le négoce de pièces décolletées et de visserie. En 1975, le fondateur Rodolphe Moos passe le relais à Robert, son fils aîné, rejoint ensuite par son fils Emmanuel. Ce dernier prendra les affaires en main, occupant la position de président directeur général. Et Frédéric Fiévet rejoint la société en 1999, et est nommé directeur général en 2006.

 

Déjà, dans les années 1980, l’entreprise possède des agences un peu partout à l’étranger. La SSM se lance à cette époque, avec l’acquisition d’usines, dans la production de visserie inox, puis s’oriente vers un développement de l’activité d’exportation de pièces décolletées,

fabriquées dans la région. L’activité se compose alors du négoce à 50% et de la fabrication à 50%. Au fil des années, cette entreprise devient la holding Mosfra Group, qui gère différentes filiales, chacune spécialisée dans un domaine d’activité précis, mais toujours fidèle au métier de base du groupe : le décolletage.

 

nvx_locaux_sadev.jpgDans les années 80, Emmanuel Moos (fils de Robert) a fait le choix d’exploiter le savoir-faire familial sous un angle différent, plus architectural, et amorce ce tournant avec la naissance de la technologie du VEA, lorsque les architectes commencent à concevoir des bâtiments composés de façades de verre, complètement transparentes, sans profilés. A cette époque, aucune société n’était spécialisée dans ce domaine et Emmanuel Moos a vite compris l’opportunité à saisir. SADEV a été la première à investir le créneau des systèmes de fixation pour le verre extérieur agrafé, en proposant des systèmes et pièces standards sur catalogue. En tirant profit d’une grande expérience à l’export, SADEV s’est développée à l’international. « En effet, nous avons été les premiers à créer une gamme de produits standards… », commence Frédéric Fiévet, « avec cette volonté de mettre en commun nos connaissances et de donner la possibilité d’acheter sur catalogue des produits performants et abordables ».

 

Et, « pour que la niche s’agrandisse », SADEV s’est diversifié et a créé, il y a quelques années, SADEV Decor, une gamme pour l’agencement intérieur, qui contient plus de 875 références, toutes stockées. La gamme intègre des systèmes de fixation d’ouvrants, des cloisons, étagères, points muraux, coulissants, systèmes pour douche… et le petit dernier : un garde-corps, « qui répond à un besoin du marché de plus en plus important. Le garde-corps en VEA est assez peu courant et, avec notre approche du marché, nous avons développé une gamme en répondant à la réglementation française pour les ERP », précise Frédéric Fiévet. « La gamme pour l’intérieur Decor a une typologie spécifique et répond à de nombreux petits projets, avec beaucoup de demandes spécifiques, propres à la création et à l’accastillage. Ce qui est totalement différent du secteur de la façade, où SADEV répond à peu de clients mais  sur des projets d’envergure ; métalliers, miroitiers très spécialisés, donneurs d’ordre importants ».

 

autre_ex_sadev.jpgSADEV dispose aujourd’hui d’une gamme de pièces parmi les plus importantes du marché et a misé sur la qualité, la technologie et le design. « Au départ, nous avons misé sur le métier, le concept lui-même ; le verre agrafé. Très vite, comme la niche a intéressé beaucoup de monde, nous avons été concurrencés… Donc, nous avons réagi et, pour garder une longueur d’avance et contrer la copie de nos produits, nous en avons proposé des plus complexes, avec plus de performances et qui ne ressemblent pas aux autres ! », indique le dirigeant. D’où ces produits uniques, qui allient esthétique, haute précision, design, technicité.

 

Le design est réalisé par des groupes de travail, qui intègrent des commerciaux, les bureaux d’études, et le designer Cesare Monti. « Nous sommes allés assez loin dans le concept… Cesare Monti est architecte, ingénieur et designer ; il est incontournable pour notre produit, car il apporte vraiment un plus. Nous avons acheté le nom « Cesare Monti », qui nous appartient dans la gamme de produits pour la façade, cela nous permet d’avoir certaines garanties dans un marché très concurrentiel et une réelle différenciation ». ici visuel sadev ok 2

sadev_ok_2.jpgCôté technique, les équipes internes sont composées d’ingénieurs dédiés aux normes et aux systèmes qualité en vigueur dans les pays où travaille SADEV. « Nos rapporteurs nous exposent un projet et les normes inhérentes… Il faut savoir que les normes françaises s’exportent plutôt bien, on les applique au Maghreb notamment. Elles sont draconiennes, et la France est un des rares pays à avoir un organisme comme le CSTB, qui édicte des règles pour le VEA, produit qui reste peu connu dans les autres pays et où peu de règles existent. C’est un avantage à l’export ; les tests étant sérieux, nous arrivons avec tout un panel d’essais et d’avis techniques sur nos produits, qui nous permettent de passer haut la main le peu de contraintes qu’on peut rencontrer à l’export !», explique M. Fiévet.

 

L’export, fer de lance de SADEV depuis ses débuts, représente près de 70% du CA de la société. Elle distribue ses produits dans 55 pays, possède une filiale aux Etats-Unis, une récente en suisse alémanique et prochainement une autre en Turquie ; elle a également des bureaux dédiés en Russie et au Benelux. « Nous travaillons avec des agents, propres à chaque pays. Et nous disposons d’un panel de fournisseurs ; nos produits sont fabriqués à 80% en France, et une autre partie, des produits de fonderie, vient d’Europe. Nos pièces à l’export (aussi), bénéficient d’un bon rapport qualité/prix, ce qui nous permet de remporter des marchés difficiles à décrocher… », précise le directeur général.

 

sadev.jpgLa société a intégré de nouveaux bâtiments au printemps 2009. Modernes et énergétiquement performants, ils sont aussi la vitrine du fabricant, avec leur façade de verre assemblée à l’aide des croix et rotules de la marque. Le dépôt et l’atelier de 1 200 m², sont accolés à la structure principale, et permettent ainsi une réactivité optimale dans la transmission et la préparation des commandes… Qui vient s’ajouter à un cycle de fabrication et des délais de livraison très courts. Ici visuel nvx locaux sadev

 

SADEV emploie une cinquantaine de personnes, dont 25 en effectif constant et a procédé à quelques embauches récemment. « Comme tout le monde cette année, nous avons souffert de la crise, mais notre structure et notre façon de travailler nous ont aussi permis de conserver tous nos clients et de ne pas perdre trop de parts de marché ! », résume M. Fiévet. « De plus, les perspectives sont intéressantes pour 2010 et surtout 2011, même si nous avons peu de visibilité, et que nous arrivons en fin de la chaîne dans les projets… Nous pouvons néanmoins citer notre participation au siège Bouygues à Paris, ou encore à l’aéroport de Dubaï… ».

 

Cette année marque aussi un tournant pour SADEV, qui souhaite mettre l’accent sur le marketing, véhiculer son image, faire connaître le métier, pour développer les marchés, y compris le marché national… Dynamique, conviviale et performante, la société SADEV est aussi présente sur des salons internationaux, dont le dernier Batimat, « où nous avons reçu plus de 2 000 visiteurs et pu constater un fort intérêt pour le savoir-faire et l’expérience de nos équipes, de la part des visiteurs français et des pays du Maghreb notamment », confirme Frédéric Fiévet. Forte de ce succès, elle a confirmé sa 1ère participation au prochain Equip’Baie, en novembre 2010.

 

SADEV

76 Chemin des Poses

BP 18

74330 Poisy

Tél. : 04 50 08 39 00

Fax : 04 50 08 39 49

www.sadev.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE