Une petite révolution dans l’univers des objets connectés

0
540
eVe, la serrure connectée semi-automatique proposée par ELOCKY,©Elocky
eVe, la serrure connectée semi-automatique proposée par ELOCKY,©Elocky

eVe, la serrure connectée semi-automatique proposée par ELOCKY, entre dans la cour des grands et lance sa campagne le 7 octobre sur Kickstarter, plateforme de prévente qui permet à la start-up de financer la production des 1ers modèles.

ELOCKY conçoit, fabrique et agrège des objets connectés, dont le premier est eVe, la serrure permettant de déverrouiller une porte avec son smartphone, actionnée manuellement. Mais pas seulement… Connectés à une application mobile, particuliers et professionnels peuvent ainsi partager leurs clés à distance via une plateforme sécurisée, depuis un ordinateur ou sur leur smartphone. Outre une installation très simple, ce dispositif est doté d’une grande autonomie et permet d’informer en temps réel des tentatives d’intrusion.

A quelques jours du lancement de la campagne sur Kickstarter, 3 questions à Jean-François CHARRIER, CEO d’Elocky

Jean-François CHARRIER, CEO d’Elocky ©Elocky
Jean-François CHARRIER, CEO d’Elocky ©Elocky

Qu’y a-t-il d’innovant chez eVe, la serrure connectée que vous proposez ?

« A la différence de ses « soeurs » disponibles sur le marché, eVe est la première serrure connectée via Bluetooth et Wifi qui fait aussi office de système de surveillance de la porte, voire de la maison. Grâce aux notifications reçues directement sur son smartphone, on est informé en temps réel. Elle est également économe en énergie, car semi-automatique – une action manuelle reste indispensable – et elle s’adapte à tout type de porte à barillet européen. Nous proposons aux usagers de se faciliter la vie ! On peut désormais transmettre une clé virtuelle provisoire à un livreur ou au facteur, savoir quand ses enfants sont rentrés à la maison, partager facilement un espace de coworking ou encore donner l’accès à un locataire de sa maison secondaire ».

Vous avez reçu plusieurs distinctions pour eVe. Comment expliquez-vous cette reconnaissance des acteurs de l’écosystème numérique ?

« Nous avons, il est vrai, de belles marques de soutien qu’il s’agisse de prix reçus comme celui de la 1ère place de la Rencontre des entrepreneurs à Bordeaux ou d’invitations à participer à de très beaux projets et événements, comme Viva technology ou Digital-in-pulse, un programme qui soutient les PME innovantes et les start-up issues de la French Tech. C’est très gratifiant, surtout au démarrage d’une telle aventure. Le talent des ingénieurs, un investissement de 100 000 € en R&D et mon expérience de 25 ans dans le secteur du logiciel embarqué ont permis de proposer une solution en rupture avec ce qui existe déjà et surtout qui prend en compte les besoins concrets du quotidien. La technologie et le bon sens au service des utilisateurs… en somme. »

La campagne sur Kickstarter est un bon accélérateur. Comment fonctionne-t-elle ?

« Kickstarter permet depuis 2009 à des projets créatifs de voir le jour. Des artistes, musiciens, startupers,… bénéficient d’une visibilité, d’une mécanique de prévente, dans un temps donné. L’objectif est de collecter des engagements d’achat pour assurer le développement de son produit ou de sa solution. Cette plateforme a déjà permis de financer en totalité 112 297 projets pour un montant dépassant les 2,6 milliards de dollars. Pour ce qui nous concerne, la campagne démarre le 7 octobre. L’internaute choisit le kit eVe qui convient à ses besoins, passe une commande en ligne et sera livré dans quelques mois. Tous les acheteurs soutenant Elocky bénéficient de 20 à 40 % de réduction sur le prix public (400 € TTC environ). Cela va nous permettre de financer la première salve de serrures, lancée en production dès le mois de Décembre. »

Le fonctionnement

  • Les badges RFID permettent d’activer, tout comme avec le smartphone, le cylindre connecté eVe : badges, porte clé, ou bracelet pour les enfants.
  • Une plateforme de services Web, accessible sur mobile et PC permet de gérer les droits d’accès à son domicile, sa résidence, son bureau. Connectée à la minibox Elocky, la serrure peut prévenir son propriétaire en temps réel des tentatives d’intrusions détectées via l’accéléromètre (détection de l’intensité des chocs sur la porte). Une levée de doute vidéo est également possible.
  • La minibox Elockybox, munie de connexion wifi, RJ45 et BLE – Bluetooth 4.1, est un petit récepteur/émetteur branché à la box Internet du client, qui permet la communication entre une (ou plusieurs) serrure(s) et le serveur d’Elocky (droit d’accès, gestion des évènements et des alertes). La serrure veille sur la porte et devient le premier maillon d’un système de surveillance qui peut s’étendre à toute la maison.
  • Le capteur d’intrusion pour les fenêtres et autres ouvrants de la maison : le Beacon Elocky est un boitier muni d’une puce Bluetooth, d’un accéléromètre, d’un capteur de température, et d’une pile bouton. Stické sur une fenêtre, et d’une autonomie de 2 à 3 ans, il prévient via la minibox Elocky le propriétaire des tentatives d’intrusion sur ses ouvrants

Les composants techniques :

  • Un barillet mécatronique, adaptable ainsi sur tout type de porte équipée d’une serrure à barillet Européen, et activable sur smartphone
  • Une autonomie jusqu’à 3 ans
  • Un lecteur de badge RFID
  • Une électronique intérieure (microcontrôleur, une seule pile ½ AA, un accéléromètre pour détecter les intrusions et une puce Bluetooth BLE 4.1)

LAISSER UN COMMENTAIRE