Nouvelle corde à l’arc des futurs entrepreneurs : la certification BGE reconnue par l’Etat

0
230

La Commission Nationale de la Certification Professionnelle (CNCP) a inscrit la certification BGE « Construire et conduire un projet entrepreneurial » à son inventaire. Une reconnaissance de la maîtrise du réseau national d’appui aux entrepreneurs pour transmettre les compétences indispensables à la réussite des futurs entrepreneurs.

Cette bonne nouvelle s’accompagne d’un autre « coup de boost » pour l’entrepreneuriat :
l’accompagnement et la formation proposés par BGE sont désormais éligibles au compte personnel de Formation (CPF), à compter du 1er janvier 2017, dans le cadre de la loi El Khomri. Cette éligibilités soutient les parcours qui combinent formation en collectif avec d’autres porteurs de projets et accompagnement individuel.

Une des spécificités de la pédagogie BGE : en parallèle des sessions en groupe, le stagiaire est amené à concrétiser son projet (étude de marché et de l’environnement, étude des aspects réglementaires…). Cette mise en pratique garantit l’acquisition des compétences. « Le transfert de compétences est un élément déterminant de la réussite d’une démarche
d’entrepreneuriat. Nous savons que le réseau BGE est un des acteurs majeurs de ce processus. » souligne Francis PETEL, Vice-Président de la commission formation et éducation, CPME (ex-CGPME).

Les 950 conseillers du réseau accompagnent et forment chaque année 55 000 personnes sur tout le territoire. 18 000 d’entre elles créent leur activité à l’issue de l’accompagnement.
Les autres peuvent désormais valoriser ce parcours de façon formelle avec une ligne supplémentaire sur leur CV et des compétences transversales mobilisables dans n’importe quel métier.

« Que l’on soit peu qualifié, avec une faible culture économique, ou diplômé d’une grande école de commerce, il y a des compétences-clés à acquérir pour créer une entreprise et réussir. Depuis sa création, le réseau BGE a pour vocation de transmettre des compétences : en matière de gestion, communication, étude de marché, stratégie commerciale, management… C’est cette expertise que la Commission Nationale de la Certification Professionnelle valide aujourd’hui. Ces parcours d’accompagnement et de formation certifiants sont essentiels. Ils renforcent la pérennité et le potentiel des entreprises ainsi créées, et, pour ceux qui ne créent pas, ils facilitent le retour à l’emploi grâce aux compétences acquises. C’est aussi cela réussir. » Jean-Luc Vergne, Président de BGE

LAISSER UN COMMENTAIRE