Des murs rideaux Kawneer installés sur le nouveau siège de Deloitte à Amsterdam, récompensés par le prix BREEAM 2016

0
504
Murs rideaux de Kawneer installés sur le nouveau siège de Deloitte ©Kawneer

KAWNEER, spécialiste des systèmes architecturaux en aluminium et unique marque du groupe Alcoa dans le secteur du bâtiment, a participé au nouveau siège de la multinationale Deloitte à Amsterdam. C’est notamment grâce à ses systèmes de murs rideaux perfectionnés AA 100 et à sa façade modulaire que cet immeuble baptisé « The Edge » a remporté le prix BREEAM 2016 dans la catégorie des constructions nouvelles.

La méthode BREEAM évalue la durabilité des projets, infrastructures et édifices de grande envergure ; dans ce domaine, la certification BREEAM est la plus importante à l’échelle internationale. Quant au prix du même nom, il met en lumière les constructions et bâtiments du monde entier conçus selon les principes les plus sophistiqués en matière de développement durable et d’efficacité énergétique.

Cette année, sur la base des critères environnementaux et architecturaux évalués, le bâtiment « The Edge » a reçu la note la plus élevée de l’histoire de l’homologation BREEAM (98,35 %), qui fêtait ses 25 ans. Une distinction qui repose, entre autres, sur les quelques 17 000 m2 de mur rideau conçus sur mesure par KAWNEER.

Nouveau siège de Deloitte à Amsterdam ©Kawneer
Nouveau siège de Deloitte à Amsterdam ©Kawneer

Le jury du prix BREEAM a félicité tous les professionnels qui ont participé à ce projet, pour leur
« engagement, leur leadership et leur expérience dans le secteur de l’immobilier durable », tout en rappelant que « le toit et les façades comportent un éventail de panneaux photovoltaïques inégalé parmi les immeubles de bureaux européens. »

Créateur de « The Edge », le cabinet PLP Architecture a fait confiance à KAWNEER pour concevoir entièrement la façade. Cette réalisation faisait partie des cinq finalistes sélectionnés parmi 40 projets architecturaux.

Au-delà des constructions nouvelles, les prix BREEAM récompensent également les rénovations et les bâtiments existants. Depuis la création de cette méthode, près de 2 millions de bâtiments ont déposé une demande d’évaluation et 530 000 dans 70 pays ont reçu une certification.

LAISSER UN COMMENTAIRE