Mermet au Musée de l’Homme, une maîtrise de la lumière à toute épreuve

0
266
©Muséum National d’Histoire Naturelle / Musée de l’Homme - O.P.P.I.C. - P. Tourneboeuf/Tendance Floue - Agence Brochet Lajus Pueyo - Atelier Emmanuel Nebout - CYB STORES - Mermet S.A.S.
©Muséum National d’Histoire Naturelle / Musée de l’Homme - O.P.P.I.C. - P. Tourneboeuf/Tendance Floue - Agence Brochet Lajus Pueyo - Atelier Emmanuel Nebout - CYB STORES - Mermet S.A.S.

Protection contre le rayonnement UV, maîtrise de la lumière, confort visuel et thermique… la performance est une nouvelle fois au rendez-vous pour l’entreprise Mermet, leader dans la conception de tissus techniques pour la protection solaire.

Les architectes du tout nouveau Musée de l’Homme à Paris, qui souhaitaient ouvrir le musée sur son environnement, ont retenu le tissu M-Screen 8505.

La protection des œuvres au cœur du sujet

Datant en partie de la première Exposition Universelle de 1878, le Musée de l’Homme, situé au sein du Palais de Chaillot et orienté est – ouest, vient de rouvrir ses portes après 6 ans de chantier. Une métamorphose pour ce bâtiment classé aux Monuments Historiques que les architectes voulaient rendre à l’espace et à la lumière : « Nous avons mené de petites incisions dans ce bâtiment pour lui donner une clarté nouvelle, nous avons cherché un moyen de préserver les vues tout en veillant à la conservation des objets. » Olivier Brochet, Architecte mandataire *.

Mais aussi un pari réussi puisque, au-delà de la prise en compte d’une double contrainte, le respect du bâtiment et celui de l’histoire de l’institution, sont désormais révélées une magnifique perspective et des vues spectaculaires sur la Seine et la Tour Eiffel. Outre un retour à la verrière d’origine, le projet préconisait au cœur du Musée, la création d’une Galerie de l’Homme de 2 500 m² bénéficiant d’un éclairage naturel dispensé par de grandes baies vitrées pour ponctuer l’espace.

Ces grandes ouvertures sont ainsi équipées de stores intérieurs montés sur un double rail au plafond pour :

  • souligner l’ambitieuse simplicité de la rénovation,
  • former une paroi transparente, dématérialisée et modulable,
  • favoriser la concentration des visiteurs,
  • contribuer au parcours muséal en éloignant les visiteurs des grandes baies pour les mener vers des espaces intérieurs plus intimes,
  • protéger les collections exposées aux rayons du soleil.

Le M-Screen, La solution décorative performante

Disponible en 36 coloris, plusieurs largeurs (200, 250 cm) dont une grande largeur de 320 cm pour 13 coloris de la gamme, le M-Screen 8505 est aujourd’hui le « plus déco » des tissus Mermet. Mais, au-delà de ses caractéristiques esthétiques, ce sont également ses excellentes performances simultanées qui ont fait toute la différence :

  • son coefficient d’ouverture de 5 % protège efficacement de l’éblouissement tout en amenant une transparence optimale,
  • classé M1, le M-Screen 8505 répond aux exigences des établissements recevant du public,
  • grâce à sa composition en fils de verre enduits, il présente une grande résistance mécanique, une bonne stabilité dimensionnelle, ainsi qu’une excellente durabilité (test d’endurance mécanique de 10.000 cycles : classe 3 NF EN 13120)

Pour ce projet, c’est le coloris 0202 Blanc qui a été :

  • choisi pour mieux contrôler la chaleur, il rejette 75 % de l’énergie solaire (gtot = 0,25 / vitrage g = 0,32 et U = 1,1),
  • sélectionné pour optimiser l’apport de lumière naturelle : 79 % des rayons lumineux sont filtrés (Tv = 21 %) et pour protéger les oeuvres avec 95 % des rayons UV bloqués,
  • validé par l’architecte des Bâtiments de France pour ses qualités d’insertion à l’architecture du Musée.

Les 60 stores de 1350 cm x 1350 cm ont été fabriqués et posés par la société CYB Stores.
Dévoiler les oeuvres d’art au grand jour, exposer des collections fragiles en pleine lumière ?
Après le Museum de Toulouse, le Musée Gadagne à Lyon, le récent Musée de l’Ordre de la Libération à Paris, le futur Louvre D’Abu Dhabi… Mermet prouve une nouvelle fois, avec le Musée de l’Homme, l’efficacité de ses tissus.

La protection solaire autorise aujourd’hui toutes les envies : peut-être est-ce là le début d’un nouvelle ère pour toute muséographie.

  • Maîtrise d’ouvrage : Muséum national d’Histoire naturelle – Musée de l’Homme – Palais de Chaillot
  • Maîtrise d’Ouvrage délégué : OPPIC
  • *Architecte mandataire : Agence Brochet Lajus Pueyo
  • Architecte associé : Atelier Emmanuel Nebout
  • Fabricant de stores – Installateur – Poseur : CYB Stores
  • Muséographe : Zen + Dco
  • B. E. T. : Setec Bâtiment
  • Plasticien lumière : Grandeur Nature
  • Économie de la construction : Alain Mazet

LAISSER UN COMMENTAIRE