Maine Fermetures habille la nouvelle Tour de la Biodiversité

0
257
accueil-groupe-maine-1.jpg

accueil-groupe-maine-1.jpgPartenaire de grands projets architecturaux, Maine Fermetures illustre une nouvelle fois son savoir-faire du sur-mesure avec l’habillage par des persiennes coulissantes de la nouvelle la Tour de la Biodiversité à Paris 18ème. Fort de son expérience du sur-mesure, Maine Fermetures s’est vu confier le lot « volets » de la Tour de la Biodiversité à Paris. Ce bâtiment emblématique qui parachève le Grand Projet de Renouvellement Urbain de la Porte d’Ivry à Paris, culmine à 50 mètres, grâce à ses 18 niveaux. Il accueillera des logements sociaux

p2-groupe-maine.jpg

 

Située avenue de France dans le 13ème arrondissement de Paris, la nouvelle Tour de la Biodiversité est une exception pour la capitale puisqu’elle dépasse les 37 mètres réglementaires. Ses 18 étages sur 50 mètres accueilleront des logements sociaux, un foyer pour jeunes, une crèche et des commerces. La tour végétalisée à l’aide d’espèces issues de milieux sauvages s’instituera semencière : les vents diffuseront des graines dans l’environnement immédiat du bâtiment devenant ainsi un outil d’aménagement.  « Le cabinet d’architectes Edouard François souhaitait des persiennes coulissantes qui puissent se fondre coloristiquement dans cette tour végétalisée et recouverte de panneaux en titane vert qui génèrent des effets de moirage », explique Joël Hauchecorne, Chef de marché chantier de Maine Fermetures. « De plus, dans le cahier des charges géré par Bouygues, il était spécifié que les fixations devaient être invisibles ». Maine Fermetures a donc créé pour l’occasion une persienne coulissante recouverte d’une tôle aluminium laquée de 2mm. Cette tôle est repliée sur les champs du cadre, puis rivetée. 113 unités de 1 900 x 900 mm viennent donc recouvrir les fenêtres. « Une nouvelle fois, sur ce chantier, nous avons travaillé main dans la main avec les maîtres d’œuvre et d’ouvrage pour proposer LA solution la plus performante et la plus esthétique », conclut Joël Hauchecorne.
Depuis janvier 2015, Maine Fermetures a réalisé 21 chantiers sur-mesure.

 

Publié le 7 Mars 2016

LAISSER UN COMMENTAIRE