Liquidation de la menuiserie Simpa et perte de 360 emplois

0
273
Liquidation de la menuiserie Simpa et perte de 360 emplois

Liquidation de la menuiserie Simpa et perte de 360 emplois

Le tribunal de commerce de Troyes a prononcé la liquidation judiciaire de la menuiserie industrielle Simpa, signifiant la perte de 360 des 420 emplois.

Les juges ont rejeté l’offre du fonds d’investissement allemand Quantum Capital Partners qui n’a pas apporté les garanties financières pour leur projet de reprise du groupe qui prévoyait le maintien de 267 salariés.

 

« Le fond Quantum s’est comporté ici comme un investisseur et non comme un repreneur engagé dans un process industriel et commercial. C’est un gâchis immense que nous regrettons tous« , a estimé la direction de Simpa dans un communiqué.

 

Le tribunal a par ailleurs accepté la reprise de l’entreprise Escao, une des trois sociétés du groupe, par cinq de ses dirigeants qui conserveront 60 emplois dans l’usine de Lusigny-sur-Barse spécialisée dans la fabrication d’escaliers en bois.

 

« Une catastrophe sociale pour 360 salariés« 

 

« C’est un sentiment de dégoût qui domine parmi les salariés. Quantum nous a trahi en demandant sans cesse des délais pour affiner leur offre et on se retrouve au final avec une catastrophe sociale pour 360 salariés« , a expliqué Florindo Vieira, délégué CGT du groupe Simpa.

 

En difficulté depuis 2012 après d’importantes baisses de commandes et une forte dette fiscale, le groupe Simpa avait déjà été placé en liquidation judiciaire début octobre par le tribunal de commerce de Troyes qui avait prononcé la poursuite de l’activité le temps de finaliser l’offre du repreneur allemand.

 

Simpa possède trois unités de production à Vandoeuvre-sur-Barse, Lusigny-sur-Barse et Torcy-le-Grand, toutes trois dans l’Aube, à l’est et au nord de Troyes et deux usines en Roumanie, avec 350 salariés, dont le sort n’est en revanche pas encore scellé.Une assemblée générale des salariés est prévue vendredi matin pour « envisager les actions à mener pour limiter autant que possible la casse sociale« , a indiqué le syndicaliste.

Source : batirama.com / AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE