Les exposants des salons Equipbaie-Metalexpo veulent séduire et recruter…

0
19

Les salons Equipbaie et Metalexpo fourbissent leurs armes pour accueillir les spécialistes de la Baie au mois de novembre. Son objectif : + 10 % en termes de visiteurs par rapport à 2016.

Une filière dynamique, créatrice d’emplois, imaginative et conviviale, c’est en ces termes que Guillaume Loizeaud, directeur de Reed Expositions, a décrit les acteurs du marché de la Baie (fenêtre, fermeture, protection solaire et Métal dans la construction) qui participeront à la 16e édition d’EquipBaie et à la 7e édition de MetalExpo, du 20 au 23 novembre prochain.

Rappelons que l’alliance des 6 syndicats du secteur (Actibaie, FFPV, SNFA, UFME, UM et UMB- voir les représentants en photo d’ouverture -) a permis en 2016 de remobiliser un salon en perte de vitesse les années passées. « Ce travail main dans la main avec les acteurs de la profession nous a permis d’enregistrer la plus forte croissance des salons en Ile-de-France tous marchés confondus en 2016 » reprend Guillaume Loizeaud.

Et la dynamique semble bien enclenchée puisque les organisateurs comptent à ce jour 251 exposants inscrits, dont 65 nouveaux exposants pour une surface complète à 95 % (sur le parc des expositions de la Porte de Versailles). En 2016, quelque 150 nouveaux exposants avaient déjà permis d’insuffler un nouveau rythme à la manifestation.

Un poids économique conséquent et un savoir-faire français

Il faut dire que la filière, avec ses 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires, représente un poids économique significatif dans le paysage du Bâtiment (soit 16 % du CA de l’ensemble des activités du Bâtiment). A lui seul, le secteur composé de 52 000 entreprises capitalise 20 % des emplois salariés du BTP, soit 182 000 salariés.

Alors dans un contexte de marché porteur, les exposants, auront à cœur de venir défendre le savoir-faire français et de montrer leur capacité à innover. « Nos carnets de commandes font le plein et tout va bien. Comme les allemands sur leurs salons professionnels, à nous de montrer que l’on sait faire aussi bien avec une offre de qualité » indique Patrick Bouvet, président de l’UFME (Union des fabricants de menuiseries extérieures, 150 adhérents).

« Notre image a été écornée lors des récents débats parlementaires sur la suppression du CITE pour la pose des fenêtres (crédits d’impôt transition énergétique), mais nous voulons montrer le dynamisme de notre industrie » indique de son côté Bruno Léger, président du SNFA (syndicat des concepteurs, fabricants et installateurs de menuiseries aluminium, 181 adhérents).

De nombreux postes à pouvoir… et des inquiétudes

Si la reprise économique est bien là, de nouvelles inquiétudes commencent à apparaître chez les acteurs de la baie, notamment au niveau de la ressource en main d’oeuvre. « C’est une situation paradoxale car nous avons un problème de ressource et de mise en oeuvre de nos produits. C’est une problématique sociétale qui ne fait que commencer » résume Yannick Michon, président d’Actibaie qui regroupe 2150 adhérents (ex syndicat SNFPSA qui vient de changer de nom et de logo pour une meilleure lisibilité).

Cette problématique est à l’origine du lancement du prochain Campus UFME (une structure de formation qui sera présentée sur le Salon) dont le but est de former quelque 200 techniciens par an sur les caractéristiques globales de l’enveloppe du bâtiment (comportement au feu, acoustique, thermique, etc…). Objectif : renforcer les équipes des bureaux d’études des fabricants de menuiseries.

La formation est également au cœur des préoccupations de l’UMB-FFB (Union des métiers du bois regroupant 3000 charpentiers et 5000 menuisiers adhérents) qui cherche à augmenter la part de marché des menuiseries bois en optant pour l’excellence en termes de mise en oeuvre. Pour ce faire, elle a créé un label de qualité de la fenêtre bois et espère remettre le bois en avant à l’occasion du salon, indique le président du pôle fenêtre, Christophe Bieber.

Recruter des jeunes dans les métiers de la métallerie

Quant au secteur de la métallerie, il souhaite surtout attirer les jeunes sur les stands du salon Metalexpo. « Notre problématique actuel est bien de recruter des jeunes » insiste Franck Perraud, président de l’Union des Métalliers (FFB) qui compte 2800 adhérents (13 000 professionnels en France).

Un parcours construit autour de 5 ateliers (conception, matériaux, fabrication, traitement de surface, mise en oeuvre) permettra de mieux connaître les différents métiers et étapes de fabrication d’un ouvrage.

Enfn, les œuvres du 8e concours Métal Jeune organisé par Metalexpo (thème : Mobile et Automate) seront exposées sur le salon qui constituera une belle vitrine du savoir-faire des métalliers. Un savoir-faire en évolution grâce aux actions de formation continue mises en place par la profession et grâce à l’arrivée de nouveaux marchés (comme celui des bow-window) associés à de nouvelles techniques de fabrication… à découvrir sur le salon !

L’organisation du salon

. 400 exposants attendus

. Plus de 20 000 professionnels visiteurs attendus

. Deux villages : village du verre avec la FFPV et Fournisseurs associés avec Actibaie, SNFA, UFME et UMB

. Deux stands thématiques : Stand Menuiserie21 (UMB) et UFME Campus (UFME)

. Pôle fenêtre FFB : un lieu de 115 m2 avec des animations

. L’Union des métalliers (FFB Métallerie) : un espace de 127 m2 autour des métiers et l’exposition des œuvres des lauréats des concours Métal Jeunes.

Des formations à noter

L’UFME présente l’agenda des prochaines sessions de la formation Pose de Menuiseries « Choisir et installer des menuiseries performantes ».

Proposée en partenariat avec l’organisme de formation FAB 21, cette formation s’adresse aux poseurs, personnels d’encadrement de chantier, chefs d’équipe, opérateurs sur chantiers, compagnons et artisans, afin de les sensibiliser au respect d’une pose dans les règles de l’art, et aux conséquences des malfaçons liées à une mauvaise mise en œuvre.

Les prochains rendez vous sont fixés : les 18 et 19/04 à Nantes (44); 16 et 17/05 à Lyon (69); 24 et 25/05à Carrières sous Poissy (78); 07 et 08/06 à Loos en Gohelle (62); 20 et 21/06 à Nantes (44) ou Loches (37); 04 et 05/07à Strasbourg (67); 13 et 14/09à Carrières sous Poissy (78); 27 et 28/09 à Bordeaux (33); 25 et 26/10 à Rumilly (74); 05 et 06/12 à Lyon (69). En savoir plus auprès de d.vignot@fab21formation.fr

Source : batirama.com / Fabienne Leroy

LAISSER UN COMMENTAIRE