Le SNFA et Sepalumic pour la journée dédiée à l’emploi dans la filière menuiserie alu

0
277
logo-snfa-sepalumic-03-16.jpg

logo-snfa-sepalumic-03-16.jpgOrganisée par le SNFA en partenariat avec le Ministère de l’Éducation nationale, la journée des enseignants de la menuiserie aluminium rassemble chaque année les professeurs de la filière pour un temps d’échanges sur l’évolution des formations et du secteur. L’occasion de valoriser des métiers méconnus et pourtant porteurs. Ce mercredi 30 mars, c’est l’entreprise Sepalumic, située à Genlis, près de Dijon, qui a accueilli l’événement et les 40 enseignants de menuiseries aluminium venus de toute la France.

Représentant toutes les sections (CAP, BP, Bac Pro, BTS et licence professionnelle), ils étaient entourés de près de 20 professionnels de la filière membres du SNFA et de l’inspection générale de l’Éducation nationale. Cette journée d’échanges et de découverte s’est articulée autour de deux temps forts.

  • Le matin, les participants ont eu l’opportunité de visiter l’usine de laquage de l’entreprise Sepalumic. Concepteur et distributeur français de systèmes de menuiseries et façades aluminium depuis 1967, Sepalumic compte parmi les entreprises leader du secteur, avec plus de 800 clients en France et dans le monde.
  • L’après-midi était consacré à une conférence sur la double actualité des formations de la filière menuiserie aluminium et des évolutions techniques du secteur.

Aujourd’hui, la filière de la menuiserie aluminium représente plus de 3 000 étudiants, répartis sur tout le territoire dans un ensemble de formations très complet : CAP, BP, Bac Pro, BTS et licence professionnelle.
Concepteur, technicien de bureau d’études, technicien de fabrication et de pose, technico-commercial… les métiers de l’aluminium offrent des débouchés considérables et permettent de réelles évolutions tout au long de la carrière.
Pour le SNFA, organisation professionnelle référente du secteur de la menuiserie aluminium, l’enjeu est double :

  • faire connaître les opportunités d’emploi offertes par la filière et encourager les jeunes à s’engager dans cette voie professionnelle,
  • préserver les formations existantes dont la pérennité est gage de professionnels qualifiés et compétents.

La rénovation énergétique crée de l’emploi dans le secteur
La question de la formation et de la compétence est particulièrement importante dans le contexte actuel de rénovation énergétique : avec la mise en place du signe de qualité RGE1 et du système d’éco-conditionnalité des aides publiques à la rénovation, la compétence et le savoir-faire éprouvé des professionnels n’ont jamais été aussi déterminants et autant valorisés.
Selon les organisations professionnelles représentatives des fabricants et installateurs de fenêtres, volets et protections solaires dont le SNFA, les travaux de rénovation énergétique, soutenus par les incitations fiscales (CITE2, TVA à 5.5%), ont permis de redynamiser l’activité d’une filière, composée de très nombreuses PME et artisans.
En effet la rénovation représente plus de 70 % du marché global de la fenêtre. On estime ainsi à plus de 8 000 le nombre d’emplois créés ou préservés en France en 2015.

À propos du SNFA :
Le SNFA est l’organisation professionnelle représentative des concepteurs, fabricants et installateurs de menuiseries aluminium.
En savoir plus : www.snfa.fr / www.fenetrealu.com / www.la-veranda-alu.com

À propos de la société SEPALUMIC :
Concepteur distributeur de systèmes de menuiseries et façades aluminium depuis 1967, Sepalumic compte parmi les entreprises leader du secteur, avec plus de 800 clients en France et dans le monde.
Entreprise familiale, française et présente en région, Sepalumic a toujours su associer audace et innovation afin d’anticiper l’évolution rapide du marché de la menuiserie aluminium. Compétitives et performantes, ses gammes de fenêtres, coulissants, portes, vérandas ou encore murs-rideaux, permettent de couvrir toutes les attentes du marché.

1 « Reconnu Garant de l’Environnement » : RGE est le signe de qualité permettant d’identifier un professionnel qualifié en matière de travaux de rénovation énergétique. Depuis le 1er septembre 2014, les particuliers souhaitant bénéficier d’aides financières pour des travaux d’économie d’énergie dans un logement ancien doivent avoir recours à un professionnel RGE.
2 CITE : Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique

 

Publié le 30 Mars 2016

LAISSER UN COMMENTAIRE