Le Mans (72) : Ellipse ovoïde en verre pour un immeuble de caractère

0
360
chantierverre1-218.jpg

chantierverre1-218.jpgLe nouveau siège social des Mutuelles du Mans Assurances, « Novaxis », conjugue des varaintes architecturales autour du mur-rideau et affiche une façade lisse, terminée en ellipse…

Situé dans un nouveau quartier baptisé « Novaxis », l’immeuble de 5 500 m² est réparti en deux corps de bâtiment R + 6, respectivement de 18 et 12 m de profondeur.Le premier, à façade en verre, répond au principe du mur-rideau de conception VEC (étages 2 à 6) et VEP (RC +1) avec double vitrage et s’achève en partie bombée à l’angle des deux rues ; le second est à façade enduite et menuiseries sur allège.  Novaxis VI comporte un hall d’accueil en double hauteur au pied de l’ellipse, des bureaux et un pôle technique et des terrasses, en partie végétalisées aux étages de direction. Un ascenseur panoramique double et vitré, situé en façade sur la place, assure la jonction entre les deux ailes du bâtiment. L’enveloppe de l’ascenseur est réalisée en mur-rideau grille mécano d’Architectural Systems, avec capot plat à l’horizontale et joint EPDM en vertical. L’entrée du bâtiment se fait pas l’ellipse à travers une porte d’une hauteur de 3.50 m, montée sur la structure mecano-soudée (classe 8 : 1 million de cycles).

Outre les objectifs très orientés vers la basse consommation et le confort sur le lieu de travail, le traitement des différents types de façades nécessitait une grande homogénéité. Les maîtres d’œuvre se sont tournés vers Wicona, qui a mis au point une adaptation spéciale de sa gamme Wictec, capable de répondre aux exigences. Cette technologie a fait l’objet d’un développement spécial en VEC et VEP pour répondre aux critères esthétiques : clair de jour maximum, cadres VEC alignés avec raidissements et traverses, et thermiques : Uw = /m².K, figurant dans le cahier des charges.

Le développement de deux techniques a prmis de répondre aux besoins : un raidisseur et une traverse en 75 mm de face vue intérieure en alignement avec les cadres VEC et VEP, ainsi qu’un nouveau joint cadre double lèvre permettant d’améliorer le coefficient thermique, pour une adaptation d’ouvrants à l’anglaise. Le cahier des charges imposait également un vitrage non réfléchissant, à très haute transmission lumineuse et très performant (isolation thermique) renforcée et contrôle solaire). Le choix s’est porté sur le vitrage Energy N pour les parties droites, à l’exception de l’ascenseur panoramique, pour lequel il a fallu s’orienter vers un vitrage à couche dure, donc bombable, à haute transmission lumineuse, à faible réflexion lumineuse et d’un aspect neutre, le Sunergy.

chantierverre2-218.jpgLa façade se termine en forme d’ellipse ovoïde composée de 40 cadres VEP (en soubassement) et 99 cadres VEC (sur les autres étages) avec des verres moulés sur 26 moules métal différents conçus spécialement. L’ellipse a été décomposée en 2 éléments formant les 2 rayons de courbure (le petit et le grand), obtenant ainsi des cadres verriers avec 4 arcs de cercle pour simuler l’ellipse parfaite. Sur tous les niveaux de l’ellipse, les épines Wictec de 50 mm sont fixées sur l’ossature porteuse en profilés reconstitués soudés en acier laqué, offrant une forme de découpe en triangle très ajourée.

Les cadres VEC vision sont équipés de doubles vitrages et de simples vitrages trempés avec caisson ventilé à hauteur du plenum et de la dalle ; au dernier niveau, un caisson tôlé ventilé de forme trapézoïdale. L’aspect impressionnant de la façade en mur rideau est accentué par son prolongement en surfaçade à chaque extrémités. Ainsi, du R + 1 au R + 6, le mur-rideau se prolonge dans le vide – en console, devant la façade maçonnerie à l’extrémité gauche, et devant le début du mur-rideau ovoïde à droite. La partie en soubassement, réalisée en VEP, amorce un retrait (en rez-de-chaussée et au premier étage) pour marquer les partitions architectoniques de la façade et mettre en évidence les niveaux supérieurs.

Pour l’exposition Sud de l’aile, la façade accueille des châssis en bande filante à ouverture à la française, également calepinés sur la trame de 135 cm, avec des éléments de 90 à 45. on retrouve le mur-rideau VEC sur les 2 niveaux supérieurs et le dernier étage de l’aile est doté d’une terrasse sur laquelle s’ouvre une salle polyvalente avec mur-rideau VEC.

C.J.

Crédits photos : Wicona 

FICHE TECHNIQUE 

Maître d’ouvrage : ART & BAT – Groupe Eprim / MMA

Maîtres d’œuvre : Boissesson, Dumas, Vilmorin & associés Architectes

♦ Facadier : Duval-Metalu (72)

Gammes aluminium : Wicona

Vitrages : Asahi Glass Company (filiale française : AIV & Compagnie)

LAISSER UN COMMENTAIRE