Le Groupe LIEBOT s’étend en Europe centrale et s’implante à Lyon

0
234
liebot.png

Le Groupe LIEBOT, acteur majeur de la fenêtre, se positionne également comme référent européen dans les pays à haut potentiel, dont l’Europe centrale et concrétise son ambition avec le rachat de l’entreprise polonaise Vetrex. Parallèlement, dans le cadre du développement de sa société K•LINE, fabricant français de menuiseries aluminium, le Groupe LIEBOT annonce la construction d’une usine à Lyon.

Afin de s’implanter en Pologne, le Groupe LIEBOT a racheté, le 2 juillet, le fabricant de menuiseries PVC Vetrex, entreprise qui emploie près de 300 personnes pour un chiffre d’affaires 2013 de 22 millions d’euros.
L’objectif du Groupe est clair : produire et vendre au cœur des marchés à fortes perspectives. Le Groupe avait déjà opéré cette démarche de production locale, en 2009, en Espagne, avec la reprise d’une entreprise de fabrication de fenêtres aluminium. Il poursuit à présent avec les marchés à fort potentiel de l’Europe centrale.

« Nous nous intéressons à des marchés porteurs comme la Pologne pour élargir notre zone de chalandise à l’Europe centrale. Nous nous installons sur ces marchés pour y fabriquer des produits répondant aux spécificités locales mais également pour réduire les coûts de transport ou encore tout simplement nous impliquer dans le tissu local. Cette acquisition devrait nous permettre de devenir, à terme, l’un des leaders de la fenêtre en Europe », explique Bruno Léger, Directeur général du Groupe LIEBOT.

Une nouvelle usine pour soutenir la croissance du Groupe dans l’Hexagone

Si le Groupe se développe à l’échelle européenne, il n’en oublie pas moins la France, où sa société K•LINE poursuit son développement. Il lance ainsi un nouveau projet industriel incarné par la réalisation d’une nouvelle unité de production dans le Parc Industriel Plaine de l’Ain, à Saint-Vulbas (01), qui s’étendra sur 13.5 ha.

Cette nouvelle usine viendra compléter l’appareil de production actuel de K•LINE, composé de 4 usines de portes et de fenêtres aux Herbiers (85). Ce nouveau site permettra à l’entreprise de se rapprocher des zones à fort potentiel de croissance en France et d’optimiser et rationaliser ainsi ses flux industriels et logistiques.

« Nous commercialisons nos produits dans la France entière. Afin d’accompagner notre croissance, et suivant cette logique nationale, nous avons opté pour la construction d’une usine en région lyonnaise, qui nous rapprochera ainsi de marchés régionaux en croissance dont nous sommes pour l’heure éloignés géographiquement. Cet investissement s’accompagnera de la création de nombreux emplois », conclut Bruno Léger.
Publié le 16 juillet

LAISSER UN COMMENTAIRE