Des laboratoires d’essais au cœur des menuiseries

0
566
laboratoire-essai-menuiserie-1

Suivi de production, contrôle, recherche et développement, les missions des laboratoires d’essais sont nombreuses et justifient l’intégration des équipements dans les entreprises.

« Intégrer un laboratoire permet de réaliser les essais sur les systèmes développés par le bureau d’études avec ou sans validation par un laboratoire notifié, et pour la réalisation de châssis afin d’obtenir un DTA (Document Technique d’Application) auprès du CSTB », explique Teddy Zakrzewski, Directeur du bureau d’études de Sepalumic.

laboratoire-essai-menuiserie-2
Le laboratoire d’essais du groupe Lorillard à Chartres – le fabricant dispose d’autres laboratoires sur d’autres sites – comprend un banc AEV homologué par le CSTB (sur la photo), des équipements de mesure de casse d’angles pour les produits PVC, un banc d’essais d’endurance pour les volets roulants et de mesure de la géométrie des profils. ©Lorillard

Le laboratoire est mis au service du suivi de production, mais aussi du développement de nouveaux produits. Les gammes certifiées NF sont soumises à des contrôles réguliers.
« Sauf cas exceptionnel, nous réalisons nos essais sur les gammes PVC certifiées NF, mais aussi pour les gammes bois en cours de certification et pour l’aluminium que nous auto-contrôlons en interne », explique Chantal Sergent, Directrice R&D du groupe Lorillard.

laboratoire-essai-menuiserie-3
Le Centre Technologique Schüco rénové en 2012 abrite le plus grand banc d’essais de façade ; tests d’étanchéité à l’eau et d’imperméabilité à l’air et au vent. ©Schüco

Se doter d’un laboratoire présente de nombreux avantages, comme ne plus avoir à gérer les problèmes de transport et de logistique, pouvoir prétester les produits, etc. « Nous disposons d’un bureau d’études intégré qui développe les produits spécifiques au marché français, ils sont évidemment testés sur place », témoigne de son côté Sandrine Garcia, Responsable marketing et communication de Reynaers.

Les tests traditionnels

Banc de tests AEV, tests de chocs, résistance à l’ensoleillement pour traiter l’effet bilame, le laboratoire Reynaers basé à Lieusaint (77), qui emploie quatre personnes, est équipé pour effectuer les essais avant d’envoyer les produits au CSTB. Technal a ouvert son Innovation & Test Center (I&TC) en 2009 près de Toulouse (31), un bâtiment de 1 600 m², qui abrite l’atelier de fabrication des maquettes et le laboratoire (employant six personnes).

laboratoire-essai-menuiserie-4
Dans le nouvel espace d’essais balistique Schüco et d’étude du mouvement, le test consiste à mesurer l’impact porté sur la menuiserie (porte, fenêtre, façade) et à calculer les dégâts occasionnés.

Celui-ci dispose des équipements de base pour la menuiserie : 3 bancs d’essais AEV (pour fenêtre, menuiserie composée et éléments de façade homologués par le FCBA) des équipements de tests mécaniques, des systèmes de tests d’endurance des cycles, une cuve à brouillard salin (qui teste de 96 à 540 h la résistance des pièces métalliques destinées à être mises en oeuvre en bord de mer), un banc de tests de garde-corps statique et dynamique, des bancs « maison » dédiés à la motorisation, une cellule ZEB (Zéro Energy Building) pour vérifier le comportement du produit dans le temps via des tests de 6 à 12 mois.

Chez Sepalumic, le laboratoire basé à Mouans-Sartoux (06), s’étend sur 480 m² et comprend deux bancs d’essais AEV (Air/Eau/Vent), un banc d’essais bilame, un banc d’essais statique (essai de choc au sac), trente outils « maison » pour l’usinage des profils, une perceuse à colonne, une grugeuse, une déligneuse, une tronçonneuse mono tête, un robot à ventouse pour les vitrages.

laboratoire-essai-menuiserie-5
I&TC de Technal : 1 600 m2 dédiés à la mise au point et aux tests des produits. ©Technal – Ivan Autet®

Rehau dispose de deux laboratoires, un dans l’usine d’extrusion, dédié aux essais lors de la production (casse d’angle, choc à froid, etc.) et un dans l’atelier fenêtre. Depuis 2010, le Centre Technologique Schüco (rénové en 2012) a reçu son accréditation et est ainsi devenu centre de tests et d’essais indépendant. Au programme : tests de résistance, simulation environnementale, acoustique, étanchéité, mécanique, test par balles, etc.

laboratoire-essai-menuiserie-6
Conçu comme vitrine technologique des aboutissements R&D, l’AGC Technovation Centre est appelé à devenir le centre mondial d’excellence en verre architectural du groupe AGC. ©AGC Glass Europe

Les équipements innovants

Technal se dote d’une chambre acoustique qui devrait être opérationnelle début 2016. « La performance acoustique est un sujet que nous avons clairement identifié comme porteur et sur lequel nous investissons en lançant des projets innovants (notamment une fenêtre isolante, même ouverte), cet équipement accompagnera nos innovations », commente Patrick Lahbib, Directeur innovation chez Technal.

laboratoire-essai-menuiserie-7
Le Reynaers Institute héberge un centre d’essais pour fenêtres, portes et façades. Ici le laboratoire acoustique. ©Crédit Photo : Reynaers

Cette chambre est conçue pour recevoir tous les produits, l’ouverture entre la salle d’émission et la salle de réception pouvant laisser passer un produit de 3,80 m de large x 3,20 m de hauteur. Au siège en Belgique, Reynaers dispose d’un véritable centre d’essais, hébergé par le Reynaers Institute, créée en 2004.

Ce centre est lui-même partenaire des organismes certificateurs. Il comprend, en plus des équipements traditionnels, le R Cube. Ce laboratoire d’essais rotatif sur 360° a été conçu pour fournir des analyses de pointe des murs-rideaux, des systèmes de protection solaire, des fenêtres et des portes et permet aux développeurs des systèmes de mettre au point des solutions de construction plus énergétiques et plus confortables.

Il peut être considéré comme une maison passive avec une valeur U globale de 0,12 W/m².K. Il comporte deux chambres identiques à humidité et température contrôlées qui permettent de simuler l’effet de différents climats et saisons sur un système. Les deux chambres sont utilisables pour contrôler et comparer simultanément les performances énergétiques de deux systèmes différents dans des circonstances identiques sous une orientation spécifique.

Un service proposé aux clients

Les laboratoires remplissent également une fonction commerciale puisqu’ils servent la relation client. « Nous réalisons les essais pour aider nos clients à obtenir leur propre certification, c’est un service que nous leur rendons », ajoute Sandrine Garcia. C’est également le cas de Rehau : « le banc d’essais installé dans notre atelier fenêtre, homologué par le CSTB, permet à nos clients qui ne sont pas équipés de réaliser leurs propres tests AEV dans le cadre de l’accompagnement que nous leur proposons », explique Michel Schreiber, Chef de projet Rehau.

Chez Technal, « l’I&TC facture la prestation au service client qui gère sa politique commerciale », précise Patrick Lahbib. Technal accompagne ses clients par des prétests, ce qui permet au fabricant de ne solliciter l’organisme certificateur que lorsque le produit est réellement prêt. « Le groupe Sapa Building System dispose d’autres laboratoires avec lesquels nous travaillons, si nous ne disposons pas des équipements nécessaires », ajoute Patrick Lahbib.

Enfin chez Sepalumic, Timothée Nobécourt, Responsable du laboratoire, est intraitable : « Oui, le laboratoire est ouvert aux clients à condition qu’un responsable de Sepalumic les accompagne et que le port des EPI soit respecté ». A bon entendeur !

Chez les verriers…

Test du remplissage au gaz argon, étanchéité au gaz, test technique des intercalaires, test antifeu, résistance aux U.V., contrôle de la dureté… la batterie d’essais sur les vitrages est importante et a pour objet de vérifier leurs fonctionnalités et leur durabilité.

« L’AGC Technovation Centre d’AGC Glass Europe est organisé en différents services – couches physiques, surface (miroir), fusion et réfractaire, composite, analyse et testing, simulation numérique, etc. – il se déploie sur le site de Gosselies près de Charleroi en Belgique dans un nouveau bâtiment ouvert en 2013 avec 250 collaborateurs chercheurs, techniciens et ingénieurs », explique Marc Van Den Neste, CTO (Directeur technique).

Dans le secteur, le référentiel du Cekal indique la liste des contrôles à effectuer pour s’assurer de la conformité du produit et fixe une fréquence de contrôle à exécuter. « Il nous arrive d’augmenter la fréquence », glisse Alexandre Chaumeil, Responsable qualité de Riou Glass, qui dispose de son propre laboratoire.

 

3 questions à…

Nicolas Robin, Responsable technique fenêtres chez Swao

laboratoire-essai-menuiserie-8
Le laboratoire d’essais de Swao dispose d’un équipement de suivi de production et d’un laboratoire R&D. ©Swao

Quelle organisation avez-vous mise en place pour contrôler le suivi de production ? Chacun de nos deux sites de production (à Saint-Macaire-en- Mauges dans le Maine et Loire, et à Roncey dans la Manche) sont équipés d’un laboratoire d’essais.

Les performances des menuiseries, homologuées préalablement par le CSTB, y sont régulièrement testées et validées. Plusieurs types d’essais sont menés : AEV, casse d’angle, mise en œuvre, fonctionnement (ouverture/fermeture). Nous testons également les volets roulants via un banc d’essais d’endurance.

Disposez-vous d’un laboratoire de recherche ?

Oui, nous avons intégré un laboratoire de R&D au site de Saint-Macaireen- Mauges. Il nous permet de réaliser des essais afin de valider les orientations de développement de nouveaux produits, leur impact sur les performances. Il peut s’agir aussi de tester les nouveaux produits proposés par nos fournisseurs ou d’analyser les produits des concurrents.

La RT 2012 impose des tests d’infiltrométrie à la fin du chantier dans le neuf, comment appréhendez-vous cette obligation ?

Nous anticipons en testant en amont la perméabilité à l’air, notre objectif étant de ne pas découvrir de fuites à postériori.

Le laboratoire d’essais de Swao dispose d’un équipement de suivi de production et d’un laboratoire R&D.

LAISSER UN COMMENTAIRE