La sécurité : un marché de niche !

0
281
ok-volet-roulant-franciafle.jpg

ok-volet-roulant-franciafle.jpg

 

Le marché de la sécurité ne fait pas encore recette dans le secteur de la menuiserie. Les produits, haut de gamme, sont chers et les professionnels, fabricants comme installateurs, ont du mal à les imposer.

Selon l’enquête TNS Sofres – Observatoire de la sécurité Assa Abloy 2007, le risque de cambriolage au domicile est en tête des préoccupations des Français. Certes, une légère amélioration du sentiment de sécurité est révélée par l’enquête, mais 41 % des personnes interrogées déclarent encore se sentir « ni plus ni moins en sécurité ». La probabilité de cambriolage reste élevée dans les régions urbanisées et densément peuplées. Les craintes exprimées sont de nature à "porter" le marché des équipements sécurisant la maison. A ce titre, les produits de fermetures (volets, fenêtres) ont leur carte à jouer. Or, à ce jour ce marché est loin d’être mature. Au contraire, les industriels traînent les pieds. Ainsi, explique Yannick Gross, directeur commercial de Lakal, « nous avons des produits en cours de certification pour répondre à une demande marginale de notre clientèle, qui cherche notamment à équiper les devantures de magasins et réclame la certification pour des raisons liées aux assurances ». Mais le fabricant n’attend pas de retour sur investissement, s’il s’engage dans cette voie, c’est uniquement pour rendre un service supplémentaire à ses clients.

Lire la suite 

LAISSER UN COMMENTAIRE