Isolation et étanchéité à l’air : une solution pour chaque configuration

0
321
isolation-themique

Dans les bâtiments neufs et les rénovations performantes avec Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE), l’étanchéité à l’air et l’isolation revêtent aujourd’hui toute leur importance. Et les solutions proposées par les industriels s’adaptent à chaque type de structure et mode de mise en œuvre des menuiseries.

isolation-thermique-exterieure-2
L’Isolation Thermique par l’Extérieur : une valeur cible, désormais essentielle. ©V&MA – Bastille

L’Ademe ne cesse de le rappeler, le défaut d’étanchéité à l’air ruine les performances d’un bâtiment. La valeur standard de perméabilité à l’air à atteindre en France aujourd’hui est Q4 = 0,6 m3/h.m² en maison individuelle, Q4 = 1 m3/h.m² en logements collectifs, pour ne pas dépasser une consommation d’énergie de l’ordre de 50 kWhEP/m².an demandée par la RT 2012 et par les rénovations performantes labellisées BBC Effinergie Rénovation.

L’incidence d’un défaut d’étanchéité est évaluée à 3 kWhEP/m².an pour un écart de perméabilité de 0,1 (m3/h).m² de la valeur Q4. C’est peu dans l’absolu, mais cela représente tout de même 6 % de la valeur-cible de 50 kWhEP/m².an. Dans un bâtiment neuf performant, si l’équipement de chauffage a été dimensionné en tablant sur Q4 = 0,6 m3/h.m², l’augmentation des déperditions par défaut d’étanchéité à l’air peut rendre la puissance de chauffage installée insuffisante, provoquant un inconfort certain. Enfin, toute insuffisance localisée de l’étanchéité à l’air est susceptible de créer un point singulier, avec risque de condensation, donc de développement de sinistre en ce point.

Les points singuliers

isolation-thermique-exterieure-3
La façade paramétrique de Schüco est étanche à l’air par construction. ©Schüco

L’Ademe le souligne, les points sensibles présentant le plus de risques de défaut d’étanchéité sont, dans l’ordre : les liaisons (mur/plancher, mur/mur, mur/toit, etc.), la liaison entre les menuiseries et les murs dans le cas de fenêtres, portes-fenêtres, portes, entre les menuiseries et le toit dans le cas des fenêtres de toit, les équipements électriques, les trappes et traversées de parois (cheminées, entrée et sortie VMC, etc.). Quel que soit le bâtiment, il faut donc assurer une parfaite continuité de l’étanchéité à l’air et à l’eau malgré les mouvements liés à la dilatation des matériaux, empêcher la condensation, c’est-à-dire l’accumulation de vapeur d’eau dans le joint, et assurer une continuité de l’isolation thermique et acoustique.

isolation-thermique-exterieure-8
Les menuiseries – portes et fenêtres – représentent selon l’Ademe jusqu’à 40 % des fuites d’air parasite ; tremco illbruck y remédie notamment avec illmod Trio. ©tremco illbruck

L’ensemble de ces propriétés doit demeurer fiable dans le temps. Toujours selon l’Ademe, les menuiseries extérieures et leur mise en place sont responsables, en moyenne, de 40 % des infiltrations d’air non-maîtrisées. Le remède tient en deux prescriptions.

isolation-thermique-exterieure-4
©tremco illbruck

Premièrement, il faut retenir des produits – fenêtres, portes-fenêtres, blocs-baies, coffres de volets roulants… certifiés, dont la perméabilité à l’air est connue et vérifiée. Par exemple, dans la classification C des coffres de volets roulants, les valeurs C1 et C2 ne garantissent pas une bonne étanchéité à l’air, tandis que les valeurs C23 et C4 donnent une excellente étanchéité à l’air. En ce qui concerne la menuiserie, l’indicateur « A » du classement AEV certifié par le CSTB, représente une première information concernant l’étanchéité à l’air. Plus le chiffre est élevé (de 1 à 4), meilleure est la performance. En second lieu, une mise en œuvre rigoureuse permet d’obtenir une liaison, entre le produit et le gros-œuvre, parfaitement étanche à l’air. Dans le détail, le traitement diffère selon le type de structure du bâtiment et le type de menuiserie.

isolation-thermique-exterieure-10
05-isolation etancheite air Lors de la rénovation de la tour Super-Montparnasse à Paris, en plus de son ITE, les anciennes menuiseries bois ont été déposées et remplacées par des menuiseries aluminium 4 x 20 x 4 à rupteurs de ponts thermiques, avec possibilité de retenir des vitrages 10 x 20 x 4 pour améliorer l’isolation acoustique. L’étanchéité à l’air entre les nouveaux dormants et les anciens est obtenue grâce à des joints compressibles tremco illbruck. ©V&MA

Pour aider l’ensemble des acteurs de la construction à atteindre les objectifs d’étanchéité à l’air fixés par la RT 2012, le ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, et l’Ademe ont réalisé 4 carnets de détails techniques. L’un d’entre-eux traite des constructions à structure lourde avec ITE, un second des structures bois avec isolation thermique intégrée, un troisième des structures lourdes avec isolation thermique répartie. Le dernier porte sur les structures lourdes avec ITE.

isolation-thermique-exterieure-11
Pour une parfaite étanchéité à l’air, ISO-Chemie propose à la fois sa bande précomprimée Iso-Bloco et sa membrane Iso-Connect ©ISO-Chemie

En ce qui concerne les bâtiments avec ITE, l’on peut rencontrer à la fois une pose des menuiseries en applique extérieure dans le cas de la construction neuve, et une pose en tunnel, principalement en rénovation. Les blocs-baies, conçus pour une application avec de l’ITE par exemple, sont fournis avec des « jupes de raccord », solidaires du bloc-baie. Cette solution permet de replier la jupe de raccord sur la surface plane du mur extérieur sous l’isolant. Face à une pose en tunnel, des joints compressibles sont apposés aux menuiseries, complétés sur les faces intérieures et extérieures par des joints appliqués.

isolation-thermique-exterieure-5
©ISO-Chemie

De l’utilité des bandes compressibles

Depuis que l’on se préoccupe de l’étanchéité à l’air autour des menuiseries, le composant principal mis en oeuvre est la bande compressible destinée à la réalisation d’une étanchéité périphérique des menuiseries de tous types. Elle se présente en rouleaux précomprimés de section carrée ou rectangulaire, avec une face adhésive. Il existe une offre importante sur le marché, mais illmod Trio de tremco illbruck, s’est particulièrement fait connaître en tant que première bande compressible multi-fonction à 3 barrières, facile à poser, lancée sur le marché français dès 2008 pour les constructions à basse consommation d’énergie et passives, anticipant l’arrivée de la RT 2012.

isolation-thermique-exterieure-6
©ISO-Chemie

 

« Grâce à sa conception innovante, illmod Trio assure l’étanchéité à la pluie battante, l’étanchéité à l’air et la continuité d’isolation thermique et phonique dans le joint autour de la menuiserie » spécifie Gilles Trevet, Directeur technique de tremco illbruck France. « En outre, en tant que produit « perspirant », il respecte la différence de perméabilité à la vapeur d’eau entre l’intérieur et l’extérieur, sans ajout de membrane, et autrement dit, permet efficacement d’évacuer la vapeur d’eau sans condensation dans le joint ». ISO-Chemie met en avant Iso-Bloco One Control doté d’une bande supplémentaire sur le côté, donc d’un sens de pose. Si n’est pas visé cet effet pare-vapeur, les bandes compressibles de Classe 1 se suffisent à elles-mêmes.

isolation-thermique-exterieure-7
©ISO-Chemie

 

 

De son côté, l’Appuiband TwinFlex d’Ate Vitratech, fabriqué en France, est une mousse de polyuréthane imprégnée de résine acrylique, destinée à la réalisation d’une étanchéité périphérique des menuiseries de tous types, posées en tunnel dans le cadre de maisons passives ou BBC. « Disponible en bande de 53, 62 et 70 mm de largeur pour des longueurs de 5 ou 8 m, l’Appuiband Twinflex est étanche à la pluie battante (Classe 1 avec une pression de 1200 Pa), permet l’évacuation de la vapeur d’eau vers l’extérieur, rompt les ponts thermiques autour des menuiseries, constitue une barrière acoustique efficace et bloque le passage des bruits extérieurs par les joints » détaille Valérie Valantin-Fayard, Directrice générale Ate Vitratech.

isolation-thermique-exterieure-9
©ISO-Chemie

 

« Une fois la bande coupée, aboutée aux angles et placée sur les quatre côtés (membrane d’étanchéité disposée vers l’intérieur du bâtiment), la fenêtre est fixée dans la baie et la bande se décomprime lentement pour assurer l’étanchéité. Parmi nos partenaires, nous comptons par ailleurs Dow Corning pour la gamme silicone, et Duraproof pour les membranes EPDM » rappelle Valérie Valantin-Fayard. Pour les fenêtres de profondeur supérieure, jusqu’à 248 mm, ISO-Chemie a développé l’Iso-Bloco One « Set » qui comprend deux bandes de types distincts à monter parallèlement l’une à l’autre. « La bande Iso-Bloco One standard, dans des largeurs de 54 à 82 mm, se trouve combinée à une bande d’extension de la largeur – 83 à 248 mm – prévue pour la profondeur de fenêtre » souligne Frank Müller, Directeur technique et commercial d’ISO-Chemie.

isolation-thermique-exterieure-13
illmod Trio de tremco illbruck est la 1re bande compressible multifonctions à 3 barrières, apparue sur le marché français dès 2008 ! produit « perspirant » unique, sans ajout de membrane. ©tremco illbruck

« Sur le plan dimensionnel, la bande d’extension sans membrane d’étanchéité intérieure correspond à la plage d’utilisation de la bande standard. Le montage demeure très simple. Les deux bandes constituant l’Iso-Bloco One « Set » se trouvent collées en parallèle ou l’une après l’autre, avec un petit espacement au dos du dormant ». L’Iso-Bloco One « Set » permet dorénavant de réaliser des projets d’installation de fenêtres d’une largeur supérieure à 82 mm, sans renoncer aux avantages de la solution éprouvée d’étanchéité de fenêtres multifonctionnelles proposée par ISO-Chemie.

isolation-thermique-exterieure-12
©V&MA

 

Nouvel acteur présent sur le marché français depuis septembre dernier, RBS (Rubber & Plastic Systems), filiale du groupe polonais Stomil Sanok, très présent dans l’industrie automobile, développe plusieurs gammes de joints en EPDM et en thermoplastique. « Elles se destinent à la fois aux fabricants de fenêtres et aux artisans qui les mettent en œuvre sur les chantiers, traitent l’étanchéité à l’air et à l’eau, notamment dans le cas de pose de fenêtres en applique extérieure avec ITE » précise Anastasia Kliuchereva, Responsable commerciale et marketing de RBS.

L’intérêt des précadres

Les précadres alignent les fenêtres avec l’isolation thermique extérieure, réduisent les ponts thermiques et facilitent la pose des fenêtres en offrant un support parfaitement plan. tremco illbruck a notamment lancé son précadre isolant illbruck Vorwandmontage en Allemagne dès début 2012. Le précadre Iso-Top Winframer d’ISO-Chemie sert à positionner et fixer mécaniquement des fenêtres sur un mur en applique extérieure en cas d’ITE. Les précadres sont adaptés à la reprise de charge de fenêtres, portes de balcon et terrasse, et offrent en plus une base idéale pour l’étanchéité périphérique des fenêtres et portes.

isolation-thermique-exterieure-14
Le nouveau précadre isolé de Louineau Systèmes de Fixation fournit un appui franc et plan pour poser les menuiseries et réaliser l’étanchéité à l’air. ©Louineau

La fixation mécanique des éléments de portes et fenêtres est ainsi réalisée directement dans le précadre supportant la charge statique. Cette réalisation reste possible, aussi bien par le système classique de montage traversant avec des vis de fixation, que par des pattes de fixation métalliques, pour un précadre ensuite recouvert d’ITE. Pour l’Iso-Top Winframer, qui se compose d’un profilé angulaire, thermiquement isolant et mécaniquement très résistant, son noyau très isolant se trouve relié au profilé angulaire par un mécanisme pliable. Avec pour net avantage pour la mise en œuvre, de n’avoir qu’à replier le noyau isolant durant la fixation.

isolation-thermique-exterieure-15
Iso-Top Winframer de ISO-Chemie permet de construire des précadres thermiquement isolés pour faciliter la pose des fenêtres et la réalisation d’une parfaite étanchéité à l’air et à l’eau. ©ISO-Chemie

 

Le noyau isolant assure l’optimisation du coefficient de transmission thermique linéaire. Ces précadres Iso-Top Winframer sont préfabriqués dans différentes dimensions et leur longueur peut être ajustée sur le chantier à l’aide d’une scie. Ils se fixent sur le mur par des vis et, en complément, avec la colle mono-composant Iso-Top Colle Wf. Pour une application très similaire, Louineau Systèmes de Fixation (SAS HLR) propose un nouveau précadre à rupture de pont thermique. Grâce à son isolation de 5 cm en mousse de PU, il permet une réduction du pont thermique de 65 à 80 % lors de la pose d’une menuiserie en applique extérieure et fournit un appui propre et plan pour l’étanchéité à l’air et à l’eau, entre la menuiserie et le précadre, entre le précadre et le gros-œuvre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE