Investissements massifs pour Euradif

0
402
©Euradif
©Euradif

Pour accompagner sa croissance, l’entreprise nordiste Euradif aura au total investi 2 M€  en 2016 pour soutenir 4 axes de développement majeurs : ressources humaines, formation, outil de production et informatique.

Jean Gabriel Creton ©Euradif
Jean Gabriel Creton, président d’Euradif ©Euradif

Acteur spécialisé depuis 22 ans sur le marché de la porte d’entrée en PVC et Aluminium, Euradif a vécu l’explosion du PVC dans les années 90 et la prise de part de marché progressive de l’aluminium dès le début des années 2000. « Si le marché du PVC semble être arrivé à maturité, l’augmentation des volumes en aluminium offre de formidables perspectives de développement » constate Jean-Gabriel Creton, Président d’Euradif.

Centre d'usinage ©Euradif
Centre d’usinage ©Euradif

1 / L’outil de production : nouvelles lignes automatisées pour les ouvrants monobloc en aluminium

« Chahutés par un climat économique tendu doublé d’une transformation profonde du marché de la porte d’entrée (avec l’arrivée du monobloc), nous, fabricants de panneaux décoratifs, « les épiciers de la porte d’entrée « , avons dû nous remettre en question pour prendre ce virage technologique le plus sereinement possible… en y mettant les ressources adéquates », poursuit Jean-Gabriel Creton.

Un premier atelier de fabrication d’ouvrants monobloc aluminium voit ainsi le jour en 2014, aujourd’hui complété par 2 lignes d’encollage et d’assemblage automatisées. « Ce nouvel investissement de 1 200 K € est conditionné par le volume des commandes actuel, en croissance constante, et surtout en anticipation des commandes de nouveaux clients qui viennent de nous rejoindre », relèves Jean-Gabriel Creton.

Un investissement majeur qui permet l’augmentation de la capacité de production, tout en relevant le défi de l’ergonomie. « Ces lignes permettent l’élimination des tâches de manutention effectuées habituellement par les opérateurs. En améliorant l’ergonomie et le confort, ils optimisent leur temps et se concentrent sur les tâches réellement sensibles, telles que l’encollage et la pose des vitrages. De plus, des écrans guident les opérateurs à chaque étape et remplacent les OF papiers », précise Antoine Lefebvre, Technicien du bureau d’études en charge du projet.

©Euradif
©Euradif

2 / L’Humain : + 23 salariés en un an

« Ces machines doivent apporter du confort aux opérateurs et non les remplacer. L’automatisation ne doit pas se faire au détriment de l’emploi », soutient Jean-Gabriel Creton qui a recruté pas moins de 23 nouveaux salariés depuis le 30 août 2015, montant l’effectif à 154 collaborateurs.

Parmi ces nouveaux arrivants, Yannick Schrifve, Directeur de production expérimenté et diplômé de l’ICAM et Laurent Milville, Directeur industriel et de l’amélioration continue, qui a notamment officié en tant que Directeur d’usine dans l’automobile.

« Ces recrutements stratégiques liés à la production se sont révélés indispensables pour atteindre nos objectifs. Les directions que nous prenons nous imposent une structure plus solide dans l’organisation de la production et du suivi de la qualité », souligne Mathieu Creton, Directeur opérationnel.

3 / Amélioration continue et formation

« Le propre de l’amélioration continue, ou lean management, est de pérenniser l’efficacité des process de fabrication et des contrôles qualité tout en prenant de la hauteur de vue. Si la formation des managers est primordiale, elle n’est efficace qu’avec une sensibilisation et un suivi des opérateurs sur le long terme », observe Laurent Milville, nouveau Directeur industriel et de l’amélioration continue.

Des périodes de formation des managers, en individuel ou en groupe, dans divers organismes spécialisés en coaching sont d’ores et déjà planifiées, démontrant une volonté affirmée d’être meilleur demain. « Nous sommes lucides et conscients que nous avons des axes de progression à travailler. Chaque jour doit renfermer chez chacun un moment où nous apprenons, corrigeons et transmettons », martèle Jean-Gabriel Creton.

4 / L’informatique au cœur du process industriel

Partenaire Diapason depuis 2012, Euradif a entamé sa révolution informatique. « Nous avons repensé l’ensemble de nos flux de production, de la réception d’une commande à sa livraison. Un énorme chantier qui a commencé par la généralisation des codes-barres et des PDA marquant chaque étape de la production et permettant une meilleure traçabilité », explique Marc Carey, Responsable des systèmes d’informations.

De plus, les nouvelles lignes d’encollage et d’assemblage pour l’aluminium autorisent la GPAO, une gestion de production permettant de relier directement la commande informatisée à sa mise en fabrication, sans intervention humaine : « En plus du gain  de temps considérable, nous réduisons l’éventualité d’erreurs de saisie ». Ce système sera également déployé sur l’ensemble des machines d’usinage d’ici mi-2017.

Autre chantier et non des moindres : la mise en place d’un EDI (Echange de Données Informatisées) en collaboration avec les équipes de Diapason et les clients Euradif et les fournisseurs. « L’EDI met en exergue notre volonté finale : tendre vers le zéro papier, limiter l’intervention humaine dans les opérations de saisie et optimiser les temps de traitements. Nous avons déjà mis en place un process EDI avec 2 de nos fournisseurs. Nous travaillons actuellement avec Diapason à la mise en place de notre premier EDI client », annonce Marc Carey. « Le premier d’une longue liste » pour Jean-Gabriel Creton, optimiste.

Euradif présentera ses nouveaux modèles à Equip Baie, Hall 1 – Stand J74 du 15 au 18 novembre 2016

Porte monobloc Crocus 2 droit ©Euradif
Porte monobloc Crocus 2 droit ©Euradif
RT Doors Edelweiss 3004 ©Euradif
RT Doors Edelweiss 3004 ©Euradif
Porte monobloc droite Europa 5 ©Euradif
Porte monobloc droite Europa 5 ©Euradif
Point de fermeture bois blindé ©Euradif
Point de fermeture bois blindé ©Euradif
Panneau de porte Rostand ©Euradif
Panneau de porte Rostand ©Euradif

A propos d’Euradif

Créée en 1995, Euradif, filiale du groupe français Doors International, est une entreprise française spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de portes d’entrée, d’ouvrants monobloc, et de panneaux décoratifs en aluminium et PVC. Le groupe affiche depuis sa création une croissance constante et se positionne en tant qu’acteur majeur sur le marché français de la porte d’entrée.

Quelques chiffres :

  • croissance à 2 chiffres en 2016, 154 salariés
  • 18 000 m² couverts sur 2 sites de production dans les Hauts de France
  • 2 000 K € investis en 2016

LAISSER UN COMMENTAIRE