Hambourg (Allemagne) Des vitrages de contrôle solaire pour une architecture visionnaire et durable

0
319
interpane.jpg

interpane.jpg

La capitale nordique de l’Allemagne s’est lancé en 2000 dans un vaste projet de réhabilitation visant à moderniser le quartier du port, baptisé "Hafen City". Le bâtiment du nouveau siège d’Unilever, conçu par les architectes du cabinet Behnisch de Stuttgart, est entièrement vitré, et équipé de vitrages de contrôle solaire ipasol d’Interpane. Edifié sur 7 étages, avec une superficie de 30 000 m2, le bâtiment offre des espaces optimisés.

 

A l’extérieur, le bâtiment est enveloppé à partir du 1er étage par une coque en PVC transparente, qui protège la façade des agressions salines de l’air marin et assure aussi une aération naturelle. La façade est composée de deux vitrages. Au rez-de-chaussée, aménagé avec de grandes baies vitrées, les concepteurs ont prescrit un ipasol neutre 50/27 (Ug de 1,1 W/m2K), avec une transmission lumineuse de 50% et un facteur solaire de 27% selon EN 410, qui protège d’un réchauffement excessif intérieur. Dès le 1er étage, là où la coque en PVC commence, les architectes ont opté pour un ipasol neutre 70/39, avec une transmission lumineuse de 70% associée à un facteur solaire de 39%. De plus, grâce à son coefficient d’isolation thermique Ug de 1,1 W/m2K (selon EN 673), cet ipasol assure une isolation thermique efficace en hiver. Certaines parties du bâtiment ont même été équipées par Interpane de vitrages isolants acoustiques à sécurité renforcée.

Grâce à sa conception respectueuse de l’environnement et son efficience énergétique, le siège d’Unilever a été récompensé lors des derniers WAF Award (World Architecture Festival Award) et BEX Award (Building Exchange Award)

LAISSER UN COMMENTAIRE