Grandeur Nature hisse les voiles !

0
292
©Jean-Marie Liot/ASO

Pour la première fois, le réseau des experts de la véranda, adossé à Sepalumic, est au départ du Tour de France à la Voile en juillet, à bord d’un bateau Diam 24. Et met à l’honneur esprit d’équipe et d’innovation.

Avec un équipage aux couleurs de Grandeur Nature, « cette grande aventure est un message fort pour le réseau et constitue le symbole de notre fierté de partager les valeurs de ce sport ».

Au cœur de cet engagement : la passion, le respect de l’environnement, la recherche de performance et l’esprit d’équipe. « Autant de valeurs portées au quotidien par les experts de notre réseau partout en France », se réjouit Pierre Caillault, Responsable du réseau Grandeur Nature. « Participer à cet événement, c’est aussi aller à la rencontre du grand public et partager ensemble cette formidable aventure humaine ».

Dès 2011 et au cours des trois éditions suivantes, Sepalumic s’est engagé aux côtés du skipper Frédéric Duthil, qui présélectionné aux Jeux Olympiques d’Atlanta et Sydney, compte trois podiums sur la solitaire du Figaro. Avec le partage d’objectifs communs – la performance et le dépassement de soi – le groupe avait volonté d’étendre la visibilité de la marque. En 2015, c’est donc le réseau Grandeur Nature qui relève ce double défi sur le Tour de France à la Voile. Défini comme étant évolutif, fun, rapide et spectaculaire (sans quille, il peut se rapprocher au plus près des plages), le Diam 24 symbolise la dynamique d’un réseau qui traverse courants et tendances dans un même élan.

A propos de Grandeur Nature

Depuis plus de 15 ans, les experts et artisans Grandeur Nature conçoivent des vérandas sur-mesure fabriquées en France en s’adaptant aux attentes (techniques, esthétiques et économiques) de leurs clients. Adossé à Sepalumic, spécialiste de la menuiserie aluminium depuis plus de 40 ans, le grand réseau Grandeur Nature, avec 70 points de vente, a notamment développé l’Espace2vie, un concept inédit de véranda à toiture plate avec dôme vitré.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE