France Qualité remporte l’organisation du congrès 2018 de l’Organisation Européenne pour la Qualité (EOQ)

0
121
Congrès de 2016 à Helsinki ©EOQ
Congrès de 2016 à Helsinki ©EOQ

France Qualité, porte-parole des acteurs traitant de la qualité en France, organisera la 62ème édition du EOQ Congress, en juin 2018, 20 ans après la dernière tenue de cet événement en France. La décision a été prise à l’unanimité lors de l’Assemblée Générale de l’EOQ, à Bratislava (Slovaquie) le 13 juin dernier. 3 raisons majeures ont favorisé une telle décision unanime.

1. L’engagement et l’apport de France Qualité à l’EOQ

Depuis quelques années, l’association française contribue activement à l’enrichissement de l’état de l’art de la qualité, en produisant et en partageant des supports pédagogiques, des Livres Blancs. Et plus récemment le premier tableau de bord européen de la qualité et de la performance, Quali’bord.

2. La nouvelle dynamique de la qualité en France

Au cours des mois passés, l’association a impulsé une nouvelle dynamique fédératrice public-privé en France, en proposant une offre de produits et services élargie, en nouant et réaffirmant des partenariats avec le MEDEF et la DGE, et en initiant des actions inédites telles que l’organisation de la première Journée Française de la Qualité et de l’Excellence Opérationnelle. L’EOQ a considéré cette volonté et le nouveau souffle qui en découle comme une pratique inspirante pour l’ensemble des pays.

3. Le contexte politique français

Lors de l’Assemblée Générale, France Qualité a constaté l’effet conjoncturel bénéfique lié au repositionnement de la France. Les acteurs européens clé ont félicité, à travers le Président de France Qualité, la France d’avoir fait le choix de l’Europe : « la France est de retour ». Ce contexte favorable a sans doute influé sur la décision de l’Assemblée.

C’est en effet en 1998 que la France avait accueilli pour la dernière fois ce congrès de référence : un signe fort pour France Qualité. Pierre Girault, son Président : « Nous sommes ravis et honorés de la décision de l’EOQ. Au-delà du fait de développer l’échange de bonnes pratiques, de plans d’actions et le benchmarking, de valoriser la qualité française à l’international, nous souhaitons faire de cet événement un moment particulièrement fédérateur. La seconde édition du baromètre européen de la qualité et de la performance Quali’bord sera un bon point de départ pour des échanges, réflexions et prises de décision communes… ».

LAISSER UN COMMENTAIRE