La formation comme accélérateur de développement des entreprises

0
777
Toutes les fonctions sont formées à la fabrication de produits chez Reynaers ©Reynaers
Toutes les fonctions sont formées à la fabrication de produits chez Reynaers ©Reynaers

En se dotant de programmes taillés sur-mesure, les acteurs du marché cherchent à faire monter leurs équipes en compétence et à remporter la bataille de l’innovation et de la qualité.

L e rythme de la technologie étant beaucoup plus rapide que celui des dotations consenties aux établissements scolaires, les jeunes sont rarement formés à la manipulation des machines de dernière génération. « Parmi les demandes en formation continue courte (de 1 à 10 jours) que nous recevons, nous observons de gros besoins en termes de pilotage des machines à commande numérique », confirme Samuel Richard, Directeur général adjoint d’Afpia Solfi2A, centre de formation pour l’aménagement de l’habitat implanté dans l’Ouest à Montaigu (85).

Les locaux du CFMI pour des formations "made by GMI" ©Millet
Les locaux du CFMI pour des formations « made by GMI » ©Millet

La pose est également une thématique récurrente, à côté du traitement de surface et de la vente. Friands de formation en interne, les industriels se mobilisent, soit en sous-traitant, soit en se dotant d’une structure. « Nous investissons plus de 1 M€ dans un centre de formation de près de 700 m² environ pour nos salariés et nos clients, afin de dispenser des formations dans les règles de l’art », annonce ainsi David Auclerc, Directeur marketing de FenêtréA.

Parcours d’intégration, la formation « premier degré »

De nombreuses entreprises prennent soin de former leurs nouvelles recrues dès leur prise de fonction. Reynaers a mis au point un programme d’intégration en deux parties : une formation théorique avec la découverte de l’organisation (rencontre avec les différents services, connaissance des outils) et une formation pratique au produit (fabrication). « Reynaers possède un centre d’essais que nous utilisons pour familiariser les salariés aux différents tests », explique Sandrine Garcia, Responsable communication et marketing de Reynaers. Les collaborateurs sont formés au fil de l’eau aux évolutions des produits.

« Certains développements spécifiques font l’objet de sessions en Belgique ». De son côté, AluK vient de créer son AluK Academy, dédiée à ses clients, mais dont les formations sont accessibles aux salariés en interne et « systématiquement proposées au moment de l’intégration, puis sur demande », précise Jonathan Thirion, Responsable marketing AluK. Chez DC Production, Margaux Chaplet, Responsable communication, évoque également « un parcours d’intégration systématique ».

AluK Academy : formation à la fabrication ©AluK
AluK Academy : formation à la fabrication ©AluK

David Auclerc indique que « tous les collaborateurs de FenêtréA sont invités à suivre un parcours durant un mois, avec au menu, la visite de l’entreprise, la formation aux produits, l’apprentissage de la fabrication dans les ateliers, la vente (devis, tarif, argumentaire) ». Chacun ici doit se familiariser avec la culture de l’entreprise et la qualité de ses produits. Même politique chez Millet : « chaque intégration fait l’objet d’un process avec une formation aux valeurs de l’entreprise, puis selon profil, un second niveau personnalisé », témoigne Florent Ardouin, Directeur de la communication GMI. Le Groupe Millet dispense des formations « produits » à ses équipes et dispose par ailleurs d’un centre de formation technique (CFMI) agréé, ouvert à ses clients et partenaires.

Pas d’innovation sans formation

« Il ne peut pas y avoir d’innovation sans formation », martèle à ce titre Florent Ardouin. Une conviction que partage Charles Creton, Responsable communication d’Euradif : « nous avons mis en place une démarche de lean management et recruté un directeur industriel chargé de l’amélioration continue des pratiques. Nous organisons deux sessions de formation « produits » par an pour l’administration des ventes, car les produits évoluent rapidement ; enfin, certains cadres participent à des programmes organisés par des organismes extérieurs pour affiner leurs compétences ».

Technal cherche depuis un an et demi à redynamiser la formation interne. « Le marché se complexifie au gré des réglementations et avec la digitalisation, la façon de travailler dans notre environnement se modifie ; c’est pourquoi, nous souhaitons investir dans la formation de nos forces de vente », affirme Florent Seignez, Directeur Delta Systèmes et Delta Formation Technal. Un formateur en charge de la formation produit (fabrication et mise en oeuvre) en présentiel a donc été recruté par Delta Formation.

Formation au BIM chez VD Industry ! ©VD Industry
Formation au BIM chez VD Industry ! ©VD Industry

Une plateforme d’e-learning, ouverte en 2015, complète le dispositif. « Nous avons créé une dizaine de modules (texte, vidéo, quizz, etc.) avec des scénarios interactifs en interne en sous-traitant une partie de l’ingénierie pédagogique », précise Florent Seignez. Enfin, des formations à distance sont également disponibles via un programme de conférence en ligne. Dans le cadre du programme BPI France Excellence, VD Industry propose plusieurs sessions à ses collaborateurs ; les membres du bureau d’études ont ainsi suivi une formation sur le BIM, le service achats sur les négociations complexes, etc.

« Dans notre entreprise, le développement des compétences en langues vivantes représente également un axe important ; nous proposons donc 1 heure d’anglais par personne et par semaine à l’ensemble de nos collaborateurs, sauf aux intérimaires », commente Laura Ferry, Chargée de communication de VD Industry. Le spécialiste des portes coupe-feu forme également ses équipes aux gestes qui sauvent, à la prévention des accidents domestiques et des incendies, via un partenariat avec les sapeurs-pompiers.

L’informatique, thématique incontournable

Dans les entreprises, la prise en main d’un logiciel nécessite de former les équipes. Les éditeurs proposent des formats adaptés. Par exemple, chez Herculepro, Philippe Billard, Gérant et fondateur de la société, précise mettre à la disposition de ses clients plusieurs dispositifs : « un service de téléformation pratique, des sessions sur site, en présentiel, avec au programme une aide au paramétrage et à la prise en main ».

L’équipe de formation d’Elcia (de gauche à droite) : Sylvain Jacquelin, Céline Djuric, Sébastien Thénault, Lydérick Poulain ©Elcia
L’équipe de formation d’Elcia (de gauche à droite) : Sylvain Jacquelin, Céline Djuric, Sébastien Thénault, Lydérick Poulain ©Elcia

Chez Elcia (ProDevis), Edouard Catrice, Directeur général, l’affirme sans détour : « la formation fait partie de notre offre, elle représente 1 M€ de CA sur 8 M€ au total en 2016 ». Indispensable, elle est considérée par le dirigeant comme un outil de fidélisation. Des parcours sont proposés en plusieurs étapes, de la découverte du logiciel aux fonctionnalités les plus avancées. Dans les écoles, les jeunes apprennent également à manier les outils informatiques. En réponse à l’appel du SNFA, Orgadata s’est engagé depuis trois ans avec son Programme Éducation, à mettre gratuitement son logiciel LogiKal à la disposition des établissements d’enseignement et le paramétrage des gammes de produits avec lesquelles les établissements travaillent.

Chez Euradif, les formations font l’objet d’évaluations ©Euradif
Chez Euradif, les formations font l’objet d’évaluations ©Euradif

« Les enseignants disposent d’un outil complet qui est un véritable support d’enseignement. Orgadata leur fournit suffisamment de licences pour que les étudiants puissent travailler dans LogiKal avec différentes gammes et appréhender les nombreux aspects de leur futur métier : inertie, thermique, limites dimensionnelles, liaison DAO, BIM, etc. », assure Emmanuel Rohmer. A cette date, 15 lycées, 5 CFA, Les Compagnons du devoir et l’IUT d’Evry ont intégré LogiKal dans leur cursus.

Les instances professionnelles mobilisées

Cherchant à soutenir la montée en compétences nécessaires à la défense de leur industrie, les organisations professionnelles se mobilisent pour favoriser la formation dans les entreprises. Ainsi, l’UFME est reconnu depuis deux ans comme organisme de formation.

 

« La demande explose », observe Philippe Macquart, Délégué général de l’UFME et professeur associé au Cnam qui se charge de dispenser les cours. « La formation en interne est devenue une priorité pour les industriels, car les normes et les contraintes évoluent. La fenêtre est devenue un produit complexe qui nécessite de revoir les bases et de redonner du sens aux discours des commerciaux et techniciens », ajoute l’enseignant. Plusieurs thématiques nourrissent les sessions, conçues sur-mesure et à la demande : la thermique, le calcul des économies d’énergie, l’acoustique, etc.

Au SNFA, Jean-Luc Marchand, Délégué général, rappelle que le syndicat se mobilise sur deux terrains : « la formation initiale avec la filière menuiserie aluminium ( du CAP jusqu’au BTS Enveloppe du bâtiment et la licence professionnelle ) dispensée par l’Éducation nationale, pour laquelle nous jouons un rôle d’animation, et la formation continue des clients des gammistes avec des propositions de modules très courts, très pratiques, répondant au plus près des besoins des entreprises pour lesquels nous avons identifié quelques organismes ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE