La filière aluminium toujours plus écoresponsable

0
203
2ème édition des rencontres de l'innovation de l'AFA ©Aluminium.fr

Dans le cadre de la 2ème édition des rencontres de l’innovation de l’AFA (Association
Française de l’Aluminium), autour de la thématique « Demain l’Aluminium », les acteurs de
la filière ont abordé avant l’été, les réalités du recyclage et de l’économie circulaire.

Béatrice Charon, Présidente d’Aluminium France, a entamé le débat en rappelant la recyclabilité à 100 % de l’aluminium sans perte de ses qualités physico-chimiques,
mais dont le recyclage en France n’a pas encore atteint le niveau de son fort potentiel. « Les récupérateurs – dont le CA baisse malgré la hausse du tonnage collecté – peinent à valoriser le matériau », précise la Présidente. « Pourtant, parmi les emballages et produits collectés,
l’aluminium bénéficie du prix de reprise à la tonne le plus élevé ». Pour autant, dans les secteurs du bâtiment et des transports, qui représentent 63 % de la consommation totale d’aluminium en France, le taux de recyclage atteint 95 %.

Olivier Néel, Ingénieur d’étude au centre de recherche de Constellium à Voreppe (38), a insisté sur la nécessaire maîtrise des flux pour améliorer le recyclage en France, et présenté
une technique de tri d’alliages haut de gamme utilisée pour les fournisseurs du secteur aéronautique dans l’usine d’Issoire : « en effet, pour des secteurs à gros volumes  (aéronautique, bâtiment…), le tri par alliage permettrait d’optimiser considérablement le recyclage.

Les produits spécifiques du bâtiment trouvent majoritairement de nouvelles utilisations dans des profilés, souvent réalisés selon le même alliage ». Des bénéfices produits et économiques
que le SNFA défend également, acteur dans les différents groupes de travail nationaux sur l’évaluation de la performance environnementale des bâtiments, et pour lesquels le syndicat joue un rôle capital en faveur de la prise en compte du recyclage des menuiseries en  aluminium en fin de vie dans la future réglementation française énergétique et  environnementale 2018-2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE