Les ferme-portes se perfectionnent

0
109
Outre le ferme-porte avec bras à coulisse TS 5000 ECline, Geze propose le système de portes battantes automatiques ECturn. Il assure automatiquement ou en mode manuel, l’ouverture et la fermeture des portes battantes avec souplesse et sans bruit. Spécialement conçu pour les personnes à mobilité réduite et dédié aux portes intérieures, ECturn peut aussi être équipé de sensors de sécurité, puisque les contacts nécessaires font déjà partie de l’entraînement standard ©Geze
Outre le ferme-porte avec bras à coulisse TS 5000 ECline, Geze propose le système de portes battantes automatiques ECturn. Il assure automatiquement ou en mode manuel, l’ouverture et la fermeture des portes battantes avec souplesse et sans bruit. Spécialement conçu pour les personnes à mobilité réduite et dédié aux portes intérieures, ECturn peut aussi être équipé de sensors de sécurité, puisque les contacts nécessaires font déjà partie de l’entraînement standard ©Geze

Présents à 80 % dans le tertiaire, (hôtels, hôpitaux, écoles) et 20 % dans le résidentiel, les ferme-portes sont orientés à la hausse. S’ils demeurent des produits classiques, les industriels rivalisent d’imagination pour leur apporter de nouvelles fonctionnalités.

Utilisés pour le compartimentage en cas d’incendie ou pour les accès aux bâtiments, caves et parkings, les ferme-portes relèvent la tête. Ils sont estimés à 50 M€ selon certains professionnels.

« Intimement liés au marché du bâtiment, ils ont subi la crise de plein fouet », indique Agnès Richter, responsable marketing pôle solutions de sécurité chez Vachette. « Mais aujourd’hui, ils inversent la tendance et repartent d’ailleurs plus vite dans le résidentiel que dans le tertiaire ».

Même analyse pour Eric Pourquey, directeur général et Eric Soleau, responsable des ventes chez Groom, qui notent « une reprise au premier semestre 2017, tant en neuf qu’en rénovation ».

De son côté, Claire Schilis, responsable marketing Geze France, constate que « le marché qui s’est stabilisé ces dernières années, a enregistré une petite progression en fin 2016. C’est de bon augure pour l’avenir ».

Même s’il constate une légère hausse du marché, David Radufe, directeur général d’Impar, regrette toutefois une importante bagarre de prix. « Elle s’est intensifiée depuis dix ans. Probablement due à la crise ».

Le haut de gamme tout schuss

Le marché se répartit entre trois types de ferme-portes, les modèles à bras à compas, à glissière et encastrés. Entrée de gamme, les premiers constituent le coeur historique du secteur.

« Les seconds positionnés haut de gamme sont en progression », indiquent Eric Pourquey et Eric Soleau. « Il est vrai que leur esthétique séduit les architectes et qu’ils offrent moins de prise pour le vandalisme ».

Côté technologie, on trouve des ferme-portes à pignon et crémaillère ou à came. « Les deux se vendent bien », indique Agnès Richter, responsable marketing pôle solutions de sécurité chez Vachette.

« Très présents dans les Ehpad et simples d’utilisation pour les seniors et les personnes à mobilité réduite, les ferme-portes à came offrent une sensation agréable à l’ouverture ». Mais qu’en attendent architectes, poseurs et utilisateurs ?

Globalement : qualité, simplicité et tranquillité. Plus précisément, les architectes apprécient les modèles à mortaiser au visuel discret, et à came pour leur facilité d’ouverture. Pour leur part, les artisans poseurs recherchent des produits simples à poser et à régler. Objectif :  s’épargner un éventuel retour sur le chantier. Enfin, les utilisateurs espèrent confort, fiabilité et facilité d’ouverture.

De nouvelles fonctionnalités

Une chose est sûre, les ferme-portes n’ont pas dit leur dernier mot. Aujourd’hui, en effet, ils proposent de nouvelles options. « C’est le cas des modèles anti-tempête qui évitent le claquement de la porte contre le mur, ou de ceux équipés d’un frein retardant la fermeture », indique Agnès Richer.

« Exemple, le DC700 Close Motion, intéressant pour les maisons de repos et de retraite, ainsi que pour l’hôtellerie, dont le fonctionnement rappelle celui des tiroirs de cuisine ». Même principe pour le FP 510/610 d’Impar, réglable et encastrable, et qui assure le freinage à l’ouverture.

Aujourd’hui, l’heure est au ferme-porte intelligent. Outre les ferme-portes débrayables asservis à la centrale incendie, certains modèles opposent une moindre résistance dès le premier degré d’ouverture pour assurer le compartimentage.  Une fonctionnalité particulièrement intéressante pour l’accessibilité des PMR notamment, grâce à l’aide à l’ouverture inférieure à 50 N.

« C’est le cas des ferme-portes à bras débrayable, ne nécessitant aucun effort à l’ouverture et à la fermeture de la porte », souligne Claire Schilis. « La porte reste ouverte et ne se ferme qu’en cas d’incendie grâce au réarmement direct ».

Avantage supplémentaire, la facilité de l’installation. « La simplicité de pose contribue à développer ce type de produit », ajoutent Eric Pourquey et Eric Soleau. Une demande récurrente des poseurs installateurs toujours friands de produits faciles à monter. Raison pour laquelle Geze propose des gabarits de montage et de perçage, ainsi que des ferme-portes réversibles. Un plus pour réduire les stocks.

Autre évolution : les ferme-portes doivent désormais manoeuvrer des portes et blocs-portes de plus en plus lourds, appelant davantage de puissance. « En raison de la recherche de performances thermiques toujours plus poussées, la taille des profilés, PVC ou aluminium, ne cesse de croître », ajoute David Radufe. « Nous sommes passés de portes pesant 60 kg à des produits accusant 80 ou 100 kg. Nous devons donc nous adapter au poids et à la largeur des vantaux ».

Le silence est d’or…

L’entreprise bisontine a enrichi la ligne SAF avec un nouvel amortisseur ferme-porte. Intégré dans le rail, le modèle M66 accompagne la porte sur 100 mm pour une fermeture/ouverture en douceur.

©Mantion
©Mantion

Il est garanti 100 000 cycles et ne nécessite aucune maintenance. Ce dispositif est compatible pour les portes en verre et en bois. La nouvelle monture associée à l’amortisseur ferme-porte M66 comporte deux évolutions : un canal pour le passage du déclencheur de l’amortisseur M66 et une rotule qui améliore l’endurance du système et permet de s’adapter aux imperfections du support de pose.

 

Les ferme-portes entrent chez Hoppe

Spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation de poignées de portes et de fenêtres, le fabricant allemand Hoppe présentera une nouvelle marque de ferme-portes et cylindres sur le marché français début 2018.

 

Coloris à la demande chez Groom

Le ferme-porte débrayable GR500 FS de Groom ne nécessite aucun effort tant à l’ouverture qu’à la fermeture. Ses caractéristiques : porte libre de 1 à 180°, aucun réarmement local nécessaire, alimentation en 24/48 Vcc avec sélection automatique (CMSI), conforme pour porte jusqu’à 1 250 mm. Enfin, la maintenance des portes se trouve sensiblement diminuée ©Groom
Le ferme-porte débrayable GR500 FS de Groom ne nécessite aucun effort tant à l’ouverture qu’à la fermeture. Ses caractéristiques : porte libre de 1 à 180°, aucun réarmement local nécessaire, alimentation en 24/48 Vcc avec sélection automatique (CMSI), conforme pour porte jusqu’à 1 250 mm. Enfin, la maintenance des portes se trouve sensiblement diminuée ©Groom

Pour une meilleure intégration des ferme-portes dans leur environnement, Groom offre toute une palette de couleurs en plus des classiques argent, blanc et noir. Son usine de Fougères (35) dispose d’une ligne de peinture capable de les revêtir de la couleur RAL souhaitée. Ceci, même pour les petites séries.

 

Le TX 98 XEA, un concentré de fonctionnalités

Le TX 98 XEA ©Dormakaba
Le TX 98 XEA ©Dormakaba

Disponible fin 2017, le ferme-porte TS 98 XEA de Dormakaba concentre toutes les fonctionnalités. Ce modèle à bras à glissière repose sur la technologie à came offrant une grande souplesse à l’ouverture et une précision accrue pour les réglages : le TS 98 Xea bénéficie de nombreuses combinaisons et finitions possibles, car il est possible de mixer les différentes couleurs entre corps et bras.

Il offre trois bénéfices clients majeurs : le TS 98 Xea est un ferme-porte en applique, performant, design et qualitatif, une signature Dormakaba. Dormakaba a mis également au point l’application dormakaba city 360 °.

Elle permet de visualiser tous ses produits dans leur lieu d’application quotidien (hôtels, aéroports, hôpitaux, etc.). Résultat, les clients découvrent les produits en situation réelle, ainsi que toutes les fiches produits et des photos.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE