Etude warm edge : une performance améliorée avec Swisspacer V

0
168
photo_ouverturesws_triple_vitrage.jpg

photo_ouverturesws_triple_vitrage.jpgÀ quoi sert un warm edge ? Que se passe-t-il en cas de températures  extrêmes et de froid à l’extérieur : les économies d’énergie grâce à ce système sont-elles envisageables ? Est-il possible d’éviter la formation de condensation sur la fenêtre ? Le bureau des études thermiques Bauwerk de Rosenheim s’est saisi de ces questions.

Dans une étude récente, il a examiné l’influence du warm edge sur la température au niveau de la bordure du vitrage et sur la valeur U de la fenêtre par rapport à un intercalaire en aluminium.

Il confirme l’excellente efficacité énergétique du Swisspacer V.

 

L’étude a été réalisée conformément aux normes DIN EN en vigueur et à la directive ift WA-08/1. Il en résulte les tracés suivants des isothermes (lignes de même température) pour la fenêtre en aluminium ci-dessous avec triple vitrage, pour une température extérieure de -10 °C et une température ambiante à l’intérieur de 20 °C, ainsi qu’une humidité relative de l’air de 50%.

photo_1_coupe_swisspacer_v.png

Fenêtre alu, triple vitrage isolant avec intercalaires Swisspacer V

photo_2_coupe_alu.png

 Fenêtre alu, triple vitrage isolant avec intercalaires en aluminium

Prévenir la condensation et la formation de moisissure

La ligne bleue représente l’isotherme 10 °C et le point de condensation (à 20 °C et 50 % d’humidité relative de l’air). Si la température est plus basse sur le bord du vitrage, ou que l’isotherme 10 °C longe le vitrage, l’air ne peut plus absorber l’humidité présente et la condensation se forme.

Utilisé comme intercalaire dans le vitrage isolant, Swisspacer V permet d’atteindre une température encore plus confortable de 12,9 °C au niveau de la bordure du vitrage, même en cas de température extérieure extrêmement basse (-10 °C), et empêche la formation de condensation et de moisissure.

À l’inverse, avec un intercalaire en aluminium, dans les mêmes conditions climatiques, la température au niveau de la bordure de vitrage est de 8,1 °C. La condensation qui se forme nuit au confort de l’habitat et favorise la formation de moisissure.

Un autre objectif de l’étude de Bauwerk était de calculer les déperditions thermiques en pourcentage et en valeur absolue des trois éléments d’une fenêtre : châssis, vitrage et intercalaire de vitrage isolant. La comparaison a été faite une nouvelle fois entre le Swisspacer V et un intercalaire en aluminium pour une fenêtre en aluminium avec triple vitrage.  

Les déperditions thermiques [W/K] en pourcentage et en valeur absolue de l’ensemble de la fenêtre se présentent comme suit :

Fenêtre alu, triple vitrage isolant avec intercalaires Swisspacer V

 

Uf  = 1,6 (1,577) W/m²K  

(Lf = 130 mm, 35,0%

quote-part châssis)

 Ug  =  0,7  W/m²K  (4-12-4-12-4)
 Ψg  =  0,034  W/m²K  
 Uw  =  1,1 (1,097)  W/m²K  (1 vantail 1,23 x 1,48 m)

 Fenêtre alu, triple vitrage isolant avec intercalaires en aluminium

 

Uf  = 1,6 (1,577) W/m²K  

(Lf = 130 mm, 35,0%

quote-part châssis)

 Ug  =  0,7  W/m²K  (4-12-4-12-4)
 Ψg  =  0,10  W/m²K  
 Uw  =  1,3 (1,256)  W/m²K  (1 vantail 1,23 x 1,48 m)

  Valeurs calculées pour coefficients Uf, Ug, Ψg et Uw

 

photo_3_diagramme_swisspacer_v.png

 Fenêtre alu, triple vitrage isolant avec intercalaires Swisspacer V

 

 photo_4_diagramme_alu.png

Fenêtre alu, triple vitrage isolant avec intercalaires en aluminium

 

Faire des économies d’énergie

Avec un intercalaire en aluminium, l’assemblage en bordure de vitrage représente environ 20 % des pertes thermiques de l’ensemble de la fenêtre. Avec Swisspacer V, cette proportion est très nettement réduite et passe à seulement 7,5 %. Dans la zone de l’intercalaire en bordure de vitrage, les déperditions thermiques restent inférieures de 2/3.
Sur l’ensemble de la fenêtre, Swisspacer V permet une diminution des pertes thermiques d’environ 13 %. Cet effet se confirme également par une valeur Uw inférieure de 0,2 W/m².K :

Avec Swisspacer V :
Uw = 1,1 (1,097) W/m².K
Avec intercalaire en aluminium :
Uw = 1,3 (1,256) W/m².K

Les valeurs de base suivantes ont été calculées pour la fenêtre à un battant (1,23 m x 1,48 m) :
Valeur U du profilé de châssis en alu (Lf = 130 mm) :
Uf = 1,6 (1,577) W/m².K
Valeur U du triple vitrage isolant :
Ug = 0,7 W/m².K (4-12-4-12-4)
Valeur Psi Swisspacer V :
Ψg = 0,034 W/m².K
Valeur Psi intercalaire en alu :
Ψg = 0,100 W/m².K

Cette étude le prouve : Swisspacer V permet de faire des économies de chauffage et contribue au confort de l’habitat.

LAISSER UN COMMENTAIRE