Les entreprises face aux enjeux du vieillissement

0
109

Au 1er janvier 2050, si les tendances démographiques récentes se maintiennent, la France métropolitaine compterait, selon l’Insee, 70 millions d’habitants, soit 9,3 millions de plus qu’en 2005. En 2050, un habitant sur trois serait âgé de 60 ans ou plus, contre un sur cinq en 2005.

Ainsi, la part des jeunes diminuerait, ainsi que celle de la population active. Ces évolutions démographiques vont nécessairement s’accompagner d’un changement des besoins des Français, de leurs attentes, de leur mode de vie et de consommation, voire d’une émergence d’une « silver économie ».

Face à ce constat, Malakoff Médéric a sollicité Harris Interactive pour réaliser une enquête auprès de dirigeants d’entreprises de 50 salariés et plus, afin de dresser un état des lieux de la perception par les entreprises de l’enjeu du vieillissement démographique, et de la façon dont elles s’y préparent.

Plus précisément : les entreprises françaises ont-elles conscience de l’enjeu du vieillissement de la population ? Dans quelle mesure l’anticipent-elles ? Et quelles actions mettent-elles en œuvre pour y faire face ?

Que retenir de cette enquête ?

  • Les dirigeants des entreprises de 50 salariés et plus, majoritairement convaincus du fait qu’à l’horizon 2050, les consommateurs seront différents de ceux d’aujourd’hui (63%) et que la population sera plus âgée (60%), identifient clairement le vieillissement démographique comme un enjeu important pour les années à venir (94%), et pour leur entreprise en particulier (70%).
  • Pour une grande majorité d’entre eux, le vieillissement de la population affectera la plupart des secteurs de l’économie, et apparaît plus particulièrement comme un enjeu « très important » pour le financement des retraites (84%), les services à la personne (73%) et l’offre en matière de santé (73%).
  • Malgré la conscience de cet enjeu, les entreprises y semblent encore assez mal préparées : 60% des dirigeants déclarent qu’il est difficile pour les entreprises de l’anticiper, et 65% d’y répondre de manière adaptée. Seuls 28% d’entre eux déclarent que leur entreprise a déjà mis en place une stratégie pour s’adapter à cette évolution dans les années à venir. L’action la plus réalisée ou envisagée consiste à développer de nouvelles gammes ou offres dédiées aux consommateurs seniors (34%).
  • Au final, la plupart des dirigeants estiment que le vieillissement démographique constituera avant tout une difficulté pour l’économie dans son ensemble (56%). En revanche, ils n’y voient pas plus une difficulté (21%) qu’une opportunité (20%) pour leur entreprise, la majorité d’entre eux estimant que cela n’aura pas une grande incidence sur leur activité (58%).

LAISSER UN COMMENTAIRE