Elcia entre majoritairement au capital d’Isia

0
266
dscn2499.jpg

dscn2499.jpgElcia  a récemment annoncé sa prise de participation majoritaire chez l’éditeur d’ERP Isia et renforce toujours plus son positionnement auprès des industriels de la menuiserie.

 

Crédit photo : VMA
L’équipe dirigeante d’Elcia (de g. à dr. Bruno Viallefont, Directeur marketing ; Franck Couturieux, Président ; Edouard Catrice, Directeur général)

photobatiment.jpgSiège social d’Elcia à Brignais (69) < Crédit photo : Elcia

En phase de croissance externe, Elcia a repris les parts de l’associé sortant d’Isia, Michel Rueff, parti à la retraite. Fondée en 1999 par Franck Couturieux, Elcia s’est largement imposée sur le marché des solutions de chiffrage et de gestion commerciale spécifiques aux métiers de la menuiserie, du store et de la fermeture. Pour cet éditeur majeur « cette prise de participation chez le leader des progiciels de gestion destinés aux industriels, nous permet de franchir une nouvelle étape et nous positionne comme l’expert de l’informatique destinée à tous les acteurs de la menuiserie, qu’il s’agisse de vente ou de production » spécifie Franck Couturieux, Président d’Elcia. Le co-fondateur et Directeur général d’Isia, Daniel Lamarque, en charge de la R&D, reste associé de manière significative dans l’entreprise : « nous sommes très heureux de rejoindre Elcia qui dispose d’un fort leadership avec un parc clients de plus de 4 500 sociétés. Nous avons été séduits par la vision et le projet qui nous ont été présentés. De plus, nous partageons la même ambition : simplifier et apporter de la valeur ajoutée à tout l’univers de la menuiserie ». Sur le plan organisationnel, les équipes d’Isia resteront établies à Tarbes (65). Edouard Catrice, Directeur général d’Elcia, précise : « lorsque que je fais un achat sur Internet, ma commande est réceptionnée automatiquement par le fournisseur et je suis régulièrement averti de l’avancée de son traitement (ARC, date de livraison, facture…), tout cela presque sans intervention humaine. En associant le leader de la gestion commerciale chez les revendeurs avec le leader des progiciels de gestion chez les industriels, nous avons l’ambition d’apporter un tel niveau de service : proposer à la filière Menuiserie, Store et Fermeture une solution globale qui supprime les interfaces client/fournisseur. Toute la profession gagnera en fiabilité, en réactivité et en traçabilité » précise.

L’équipe dirigeante d’Elcia mettra à profit son expérience pour faire entrer l’entreprise dans une nouvelle dynamique tournée vers l’innovation. Elcia s’appuiera également sur le savoir-faire de l’entreprise tarbaise pour parfaire son expérience en matière de gestion de projets de grande ampleur. A terme, les synergies ainsi créées permettront d’ouvrir les portes du marché international. « Au-delà de la croissance en elle-même, nous sommes avant tout dans une vraie logique industrielle » souligne Edouard Catrice, Directeur général. A terme, les synergies ainsi créées permettront d’ouvrir les portes du marché international pour une solution globale et un service client toujours plus pointu et réactif. « Nous sommes ravis d’accueillir les équipes Isia et c’est ensemble que nous entendons proposer au secteur la première solution globale ou "chaîne numérique" que partageront les industriels et leurs clients. Nos références communes, nos succès respectifs sur nos marchés de prédilection et notre même vision de ce que doit être le service apporté au client constituent autant d’atouts qui sauront séduire très prochainement de nouvelles entreprises » conclut Franck Couturieux.

< A savoir
Elcia – Chiffres clés :

•    15 ans d’expérience
•    60 collaborateurs
•    4500 clients
•    18000 utilisateurs
•    450 fabricants
•    1350 tarifs référencés

Isia :
ISIA, éditeur du progiciel de gestion intégré et configurateur technique spécialisé menuiserie « Diapason », compte 35 collaborateurs et réalise aujourd’hui plus de 3 millions d’euros de chiffre d’affaires auprès de grands comptes industriels.

 

Publié le 01 Juin 2015

LAISSER UN COMMENTAIRE