Des fenêtres aux couleurs régionales

0
254
menui1-215.jpg

menui1-215.jpg

 
Côté couleur, le secteur résidentiel s’engouffre dans la bicoloration, avec des tons neutres à l’intérieur des maisons et des couleurs régionales à l’extérieur. Pour le reste, le souci écologique l’emporte sur l’esthétique. Le design suit la tendance du développement durable en offrant des ouvertures plus généreuses et donc mieux capables de capter la chaleur naturelle.

Les tendances en termes de design semblent être aujourd’hui portées non seulement par un souci esthétique mais aussi par d’autres préoccupations, et notamment par la volonté de respecter l’environnement. D’aucuns se décarcassent pour sauver la planète et adopter un comportement compatiblemenui2-215.jpg avec le développement durable. Les industriels ont bien compris l’intérêt de ce nouveau marché. Les volontés d’isolations thermiques et de récupération de la lumière l’emportent pour finalement guider l’évolution des formes. Alors, les menuiseries, qu’elles soient du reste en aluminium ou en PVC se font des tailles de guêpe ! Plus fines, elles cèdent de plus en plus de place au vitrage. Celui-ci capte la lumière, transmet la chaleur. Les façades s’éclairent. De généreuses baies vitrées les habillent, transparentes et prometteuses. « Aujourd’hui, il est question de surface vitrée, de fenêtre à frappe et de quête de finesse. La menuiserie constitue un isolant thermique, elle favorise l’apport solaire et la chaleur gratuite dans l’habitat », résume Jean-Pierre Liébot, responsable de la communication de K•Line. Alors sur le marché, si le PVC obtient de meilleures performances thermiques que l’aluminium, celui-ci est plus tendance, et surtout il propose une palette de couleurs plus étendue. S’ils sont encore loin de faire jeu égal, chacun a ses propres atouts et ses propres aficionados.

Lire la suite 

LAISSER UN COMMENTAIRE