Courson les Carrières (89) Trempver sur les starting-blocks

0
406
trempver2.jpg

trempver2.jpgEssais réussis pour le Trempflam 30, le nouveau verre trempé de la société Trempver, qui vient de décrocher les PV nécessaires à la commercialisation et à la livraison de ces écrans de cantonnement sur tout le territoire, dans des délais très courts. Didier Coindoz, dirigeant de Trempver, explique ; « nous venons en effet de réussir un essai pour un linteau en béton et un essai pour linteau en retombée de BA13 hauteur 1 000. Ces écrans de cantonnement, fabriqués en verre trempé 6 mm et équipés de pinces spéciales faciles à installer, ont été testés par le Laboratoire Européen d’Essais, adossé au CTICM. Nous avons fait un montage de nos produits sur leurs armatures et devant leurs fours. Le verre a été soumis à une pression de 4 bars et demi, et à une température de 850° jusqu’à ce qu’il lâche… La durée butoir est de 30 minutes ; le Trempflam 30 a tenu 38 minutes ; l’essai a donc été approuvé… ».

Ces écrans de cantonnement sont destinés aux ERP, hôpitaux, supermarchés, etc., pour canaliser les fumées et les flammes lors d’un incendie. Actuellement, les délais de livraisons sont de l’ordre de 4 à 8 semaines, pour ces produits "stop-feu ½ heure"… « Grâce à l’obtention de ces PV d’essais, nous sommes en mesure de proposer des délais de l’ordre d’une semaine, maximum 10 jours. Autre avantage ; nous avons trouvé des pièces métalliques extrêmement simples à installer sur ce type de produit. Ce produit, la simplicité de sa mise en œuvre, ainsi que des délais très courts vont sans nul doute être bien accueillis…, les écrans de cantonnement sont souvent commandés au dernier moment dans la construction d’un bâtiment, et la certification de sécurité n’est pas acceptée s’ils ne sont pas installés », précise M. Coindoz.

Dans la foulée, la société vient d’investir 1,7 M€ dans l’extension de ses bâtiments et dans l’acquisition d’équipements très performants : « effectivement, dans ces 3 000 m² d’ateliers couverts, nous allons rentrer des machines très sophistiquées, et notamment une quadrilatérale, la première en Europe de l’Ouest », souligne le dirigeant. 100 % de l’activité de Trempver est consacrée à la production de verre trempé ; verre feuilleté trempé, et verre sérigraphié. Les nouveaux ateliers sont opérationnels depuis fin juillet. Trempver emploie 35 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 4 M€ de CA.

Crédit photo : Trempver

Légende : Essais réussis pour le nouveau Trempflam 30 de Trempver

LAISSER UN COMMENTAIRE