Cloisons : toujours plus de transparence !

0
730
Glassiled : verre avec inclusion de Leds - AGC Glass Europe ©AGC Glass Europe
Glassiled : verre avec inclusion de Leds - AGC Glass Europe ©AGC Glass Europe

Modulaires, les cloisons contribuent au confort des utilisateurs en préservant leur intimité, tout en favorisant l’interactivité et l’esthétique.

Les critiques qui condamnent l’open space favorisent l’installation de nouveaux espaces mixtes. Clestra Hauserman, fabricant poseur de cloisons de bureaux amovibles, propose en réponse des concepts innovants, notamment avec Irys, fruit d’une collaboration de deux ans avec HOK Product Design.

Ce système offre un éventail de possibilités (hub de travail, espace de socialisation, etc.), autant de solutions de collaboration modulables et connectées. Un modèle du genre. « La grosse tendance du marché se traduit par un cloisonnement minimal lors du chantier et d’un recloisonnement à l’usage », confirme Daniel Mamane, Directeur général d’ABCD International, spécialiste des cloisons démontables, qui distribue environ 500 000 m² de cloisons par an et dispose également d’une branche de pose – Sovac – laquelle installe quelques 70 000 m² de cloison par an.

Visibilité et confort acoustique

Au niveau esthétique, les cloisons vitrées sont privilégiées dans les bureaux par les concepteurs d’espace, car « elles garantissent le bien-être des occupants en laissant passer la lumière naturelle, en offrant un accès aux vues tout en préservant le confort acoustique », indique Isabelle Pirès, Chef de marché tertiaire Saint-Gobain Glass Bâtiment France. Le verre feuilleté gagne des parts de marché. « Il apporte davantage de sécurité et offre des délais de livraison plus rapide. Or ce marché exige une forte réactivité », précise Sébastien Joly, Responsable marketing de Riou Glass. Les cloisons bord à bord apportent de la fluidité à l’ensemble.

« Les cloisons et portes de même épaisseur offrent une parfaite planéité », ajoute Daniel Mamane. Autre demande, l’affaiblissement acoustique. « Nous développons des solutions avec des portes à cadre aluminium double vitrage plus épaisses et plus isolantes au niveau acoustique, qui sont associées à des cloisons vitrées bord à bord afin de répondre à ce besoin », déclare Thierry Laurent, Directeur général de Hoyez. Dormakaba (groupe né de la fusion de Dorma et de Kaba) se positionne avec la nouvelle génération de façade coulissante en verre HSW Easy Safe.

« Elle a été conçue pour une utilisation au quotidien, intègre un nouveau système de commandes à pied pour ouvrir les vantaux sans se baisser, un dispositif de verrouillage intégré en partie haute et/ou basse du vantail pour davantage de sécurité et un indicateur de couleur afin de connaître le statut du verrouillage de la porte », explique Eric Pourquet, Directeur marketing de Dormakaba. Le groupe propose également HSW Flex Therm, cloison coulissante vitrée avec isolation thermique, grâce aux profilés à rupture de pont thermique.

Des verres multifonctions

« Certains architectes recherchent pour des chantiers spécifiques des solutions plus innovantes avec des verres antireflet, des feuillures avec des inclusions décoratives ou colorées », observe Valérie Vandermeulen, Directrice marketing et communication d’AGC France. Le verre embarque ainsi de nouvelles fonctionnalités. Les bureaux se parent de verres décoratifs, de verres à occultation commandée, etc.

« L’impression numérique ou le verre imprimé fluide sont des techniques qui permettent de décorer une partie du cloisonnement », commente Isabelle Pirès. Dans le haut de gamme, la Miroiterie Righetti propose des matériaux avec incorporation de tissus à l’aspect métallisé, de films à cristaux liquides, le vitrage Innova à opacité contrôlée ou encore l’insertion de Leds. « Nous intervenons dans des espaces spécifiques, comme le bureau de la direction générale ou la salle de réunion », témoigne Alban Utard, Dirigeant de la miroiterie Righetti.

Plus simplement, la cloison vitrée devient interactive grâce à sa fonction d’écritoire. S’agissant des portes, Glasmarte propose une gamme de systèmes pour coulissants suspendus par le haut avec GM Toproll Balance. « Ce système peut embarquer l’amortisseur Softstop qui est alors intégré dans le chariot supérieur et fonctionne des deux côtés », précise Donat Kummer, Porte-parole de la marque. De son côté, Dormakaba est présent avec le système pour portes coulissantes intérieures Muto. « Il bénéficie d’un design élégant, d’un mécanisme compact, et des mêmes éléments de verrouillage que les cloisons HSW », spécifie Eric Pourquet.

Sur ce marché hyper concurrentiel, interviennent également les fabricants de fermetures et de menuiserie extérieures. Ainsi, Mantion, spécialiste des systèmes coulissants, ne conçoit pas de cloisons, mais ses produits viennent s’appuyer dessus. « Nous avons développé un système pour les cloisons attenantes à notre gamme de porte en verre ainsi qu’un produit fini système et vitrage compris éventuellement motorisé (visible sur le site www.la-porte-en-verre.com) », explique Stéphane Briot, Chef de vente France. Dans un autre registre, Astec, fabricant de menuiserie, fournit à la demande des châssis sur-mesure dédiés à l’intérieur. Enfin, Design Production propose au marché des cloisons coupe-vent dédiées aux espaces extérieurs.

Du côté des pare-feu et antifeu

VD Industry propose des cloisons de compartimentage et des portes vitrées résistant au feu en acier, en aluminium et PVC dédiées aux ERP. « Ce marché est en pleine croissance en raison du durcissement des réglementations européennes ayant trait à la sécurité des personnes », souligne Gabriel Ferry, PDG de VD Industry a développé une cloison en acier à rupture de pont thermique sans isolant calcique, compatible BBC, ainsi qu’une cloison en PVC résistante au feu, appropriée aux bâtiments BBC et Passive House.

Chez SMFeu, Baptiste Giraud, Responsable commercial, rappelle que « depuis 2014, nous livrons nos cloisons vitrées montées en usine, plus faciles à mettre en œuvre puisque les joints ont été posés ». Promat a lancé fin 2015 ses cloisons vitrées Promat® Systemglas F1 et Promaglas® F1 grandes hauteurs et résistantes au feu (120 min.). Les vitrages Promaglas® F1 culminent à 4,90 m (avec traverses intermédiaires et impostes).

Quoi de neuf au rayon « accessoires » ?

De nombreux acteurs se positionnent sur le marché des accessoires dédiés aux cloisons. Parmi eux, SFS intec a annoncé en septembre la sortie des charnières invisibles W-Tec 3D+. Ce modèle répond aux besoins des portes de 60, 100 et 160 kg et existe en trois finitions standard. CR Laurence, présent avec un système de partition de bureau adapté au verre de 8 à 12 mm d’épaisseur, innove cette année avec le système de portes pliantes ETB.

Ce système représente un bon moyen de diviser un espace intérieur tout en gardant la sensation d’ouverture. Il inclut un profilé de porte de 101,6 mm de hauteur. Le panneau de verre est fixé au mur en un seul point, minimalisant ainsi l’obstruction. Adapté au verre monolithique trempé de 10 à 12 mm d’épaisseur, il peut accueillir des panneaux de verre jusqu’à 990 mm de largeur et 77 kg chacun.

Pauli France développe des profilés de serrage, applications pour fixation verticale et profil de compensation, permettant en particulier de fixer des impostes. De son côté, Geze a sorti en février dernier de nouveaux chariots de roulement MSW SmartGuide pouvant ouvrir des parois sur toute leur longueur, en basculant d’un rail à l’autre (de façon invisible). Enfin, Longoni rappelle qu’il propose des paumelles pour feuillures de 35 mm et sans feuillures.

LAISSER UN COMMENTAIRE