Certification Pose Portes & Fenêtres

0
344
2eme_visuel.jpg

2eme_visuel.jpgA l’initiative de l’UFME, en partenariat avec Bureau Veritas Certification, la Certification Pose permet d’attester de l’engagement qualité volontaire de l’installateur poseur. Enfin une reconnaissance du métier, un gage de qualité pour le consommateur final et des répercussions positives pour les certifiés.

 

Lancée en mars 2009, la certification se compose de deux types de procédures ; un outil de structuration administratif de la société, (nombre de fenêtres posées, nombre de poseurs, organisation interne, traçabilité, archivage, etc.), et une partie consacrée à l’audit chantier ; pour une équipe de 2 poseurs ; un chantier est visité en début de certification et un autre en fin de parcours ; pour 2 équipes de pose, 2 chantiers visités, etc. Ce référentiel permet d’être contrôlé tous les ans et, au bout de 3 ans, la certification est remise à plat. Pour la résumer, la Certification « demande le respect des règles définies par les DTU et le CSTB, ni plus ni moins », confirme M. Macquart, délégué de l’UFME. La RT 2012, le grenelle de l’environnement, etc. imposent des règles de consommation énergétique aux bâtiments, et les fenêtres et portes qui ne seront pas posées conformément au DTU feront échouer la performance globale de la maison. L’erreur ne sera plus permise. « Et la profession a tout intérêt à aller vers la Certification, pour ne pas être mise en cause lors de la construction de bâtiments neufs ou en rénovation, il est de l’intérêt de tous d’avoir une mise en œuvre performante, selon les règles », précise le délégué.

 

affiche_bat_def_version15mai09_1.jpgLa Certification s’affirme lentement, mais sûrement… Elle vient d’accueillir son 4ème certifié. « L’engouement est certain », commente Philippe Macquart, « bien que le niveau exigé soit élevé, il reste à la portée des installateurs consciencieux. Parmi les demandes reçues depuis son lancement, et suite aux audits, il y a eu quelques échecs, des sociétés qui pensaient être prêtes immédiatement, mais ont eu besoin d’un peu plus de temps pour lever leurs écarts… La Certification va permettre aussi de structurer la profession et de corriger des lacunes que nous ne soupçonnions pas ». Une affaire de communication, dans ce référentiel où le facteur humain est au premier plan, il s’agit de s’assurer que, sur le terrain, les ordres sont transmis et compris, les mauvaises habitudes remplacées par les processus réglementaires, que les équipes de poseurs appliquent les directives données, etc. Expliquer le pourquoi, le comment, et impliquer les collaborateurs, car au final, il en va de l’intérêt commun.

 

Une base pour la reconnaissance nationale du travail bien fait en pose de portes et fenêtres, la reconnaissance d’un métier qui en manquait. Point confirmé par chez Emmanuel Moreau, dirigeant d’AFA Menuiseries (Art & Fenêtres), à Arcachon (33), spécialisé dans la dépose totale, et certifié depuis novembre dernier : « la Certification permet de valoriser le métier de poseur et il était grand temps que ça se fasse ! Elle valorise le professionnel, conforte notre esprit d’équipe et motive ». Pour Wilfrid Charbin, de la société Chabanel de Romans (26) ; « les poseurs ont été ouverts et impliqués dans le processus. Ils n’ont pu qu’adhérer quand on leur a expliqué que cette certification allait reconnaître leur savoir-faire, leur métier… C’est une fierté supplémentaire, et tous comprennent aussi que le devenir de la société passe par cette étape ».

 

Parcours difficile que l’obtention de cette Certification ? « Pas si vous êtes déjà engagé dans une démarche de qualité », commence Emmanuel Moreau, « je suis adhérent réseau Art&Fenêtres depuis 15 ans, avec une formation de menuisier, j’ai fait tour de France en compagnonnage, et ai été formé dans cet esprit de prestation de qualité, qui est forcément resté le fer de lance de notre société. Quand Marc Etienne, PDG d’Art&Fenêtres, a proposé au réseau d’adhérer à cette Certification de pose, de mettre en place cette démarche qualitative, certains confrères ont avancé l’argument de la lourdeur administrative de la procédure… En fait, nous nous sommes aperçus, au vu du référentiel fournit par Bureau Veritas Certification, que la société répondait déjà quasiment à tous les critères. Pour nous ce n’était que de la logique, il n’y a rien de compliqué ! ». La partie administrative demande quelques mois de travail, d’épluchage des demandes et documents à fournir, quelques mois de formation des équipes, de structuration, d’organisation, de mise en place des procédures et un peu de changements des mentalités et des habitudes. Un défi, mais salutaire et nécessaire. Et qui remporte à chaque fois l’adhésion des professionnels concernés. Pour un retour sur investissement plus que positif ! « La Certification valorise l’entreprise, parce qu’elle met la qualité de travail en avant », résume Emmanuel Moreau ; « elle a aussi un impact très fort au niveau du consommateur final, qui recherche ce type de positionnement et a besoin de ce point de repère. C’est un atout supplémentaire qui a d’excellents retours », poursuit Wilfrid Charbin. Les documents estampillés Certication Pose Portes et Fenêtres, validés par Bureau Veritas Certification, assurent sans nul doute une forte crédibilité, ils rassurent, prouvent, et valident « officiellement » la connaissance du métier et le respect des règles de l’art. Le bouche à oreille faisant aussi sa part ensuite. En termes de répercussions, les 3 certifiés approchés s’accordent à dire qu’elles sont réellement significatives : pour Emmanuel Moreau, « la Certification a « boosté » l’activité et elle va permettre de sortir de cette manière de travailler sans contrôle, où tout le monde peut faire n’importe quoi » ; du côté de Wilfrid Charbin, « elle est un péage, apporte des effets bénéfiques inattendus, change notre discours et conforte dans notre but qui est de continuer à évoluer », et, selon Hervé Massoni, dirigeant de Reflex Menuiseries à Courbépine (27) et 1er certifié ; « en l’organisant mieux, elle libère l’entreprise, la rend plus souple et plus performante ».

 

oeillets.jpgEtre certifié permet aussi de se démarquer de la concurrence… Ainsi, Hervé Massoni peut dresser un premier bilan, après 8 mois de certification et confie avoir gagné en productivité « notamment en ayant réduit de 15 à 18% les consommations de fuel de camion, en traitant moins de service après-vente et en ayant optimisé les tournées, grâce au processus de certification ». La Certification a aussi fait toute la différence lors d’appels d’offre ; elle a par exemple permis à Reflex Menuiseries d’obtenir un chantier d’envergure dans sa région ; la rénovation de l’ensemble des casernes de pompiers de l’Eure, « grâce à la qualité globale de notre proposition : une offre claire et détaillée répondant précisément au cahier des charges, la planification des interventions, la plaquette de présentation de nos engagements, et bien sûr le certificat Pose Portes et Fenêtres, gage supplémentaire de sérieux », précise le dirigeant. Des répercussions à tous les niveaux de l’entreprise. Et des accords négociés spécifiquement « comme la baisse significative de la garantie décennale, négociée avec Veritas et les assureurs, qui pourrait être de 20 à 30% », indique Philippe Macquart, « ces 2 gains cumulés dépassent le coût de la certification !».

 

Inscrit dans le développement durable, le référentiel prend en compte l’ensemble de la chaîne, et les chantiers de A à Z, jusqu’au recyclage des anciennes menuiseries. « L’idée est de pousser au maximum vers l’excellence et la cohérence, et élever le niveau de ce qu’on peut faire », confirme Emmanuel Moreau. L’unanimité, donc, pour cette Certification Pose Porte & Fenêtres, attendue par la profession et qui permet de changer de dimension personnelle et professionnelle, de valider un savoir-faire et conforter un choix.

 

Bureau Veritas Certification : www.certification.bureauveritas.fr

UFME : 01 47 17 69 37 / www.certificationpose.fr ou www.ufme.fr

 

 

 

Entretien avec Philippe Durand, Bureau Veritas Certification, partenaire de l’UFME depuis l’origine du référentiel de la Certification

 

Quels sont les premiers retours des entreprises concernées ?

Après un bon trimestre d’existence, on se rend compte qu’il y a une certaine demande. On rencontre deux familles de clients : des gens qui sont prêts à s’engager dans le processus et d’autres qui veulent progresser au sein de l’entreprise, et ne sont pas convaincus d’être sur le bon chemin… La Certification permet de grandir au sein d’une entreprise, elle structure le management, la dynamisme d’entreprise, et vise à fiabiliser la qualité de la pose avec des critères connus, déterminés et partagés par tous.

 

Peut-il y avoir des freins ?

Dans un monde économique difficile, les gens ont le sentiment de dépenser de l’argent dont ils n’arrivent pas à quantifier le retour sur investissement, ce qui est normal. Toute démarche de certification est, à l’origine, conceptuelle. Cependant, nous pouvons maintenant le dire : tous ceux qui sont passés « dans nos mains », certifiés ou pas, ont reconnus qu’ils avaient de gros progrès à faire et que le gain de productivité et donc de rentabilité serait évident ! Ils ont aussi compris qu’il y a des mises à niveau à faire, des règles à suivre, des prises de conscience, des changements d’attitude à opérer. Le coût de la Certification est négligeable et correspond, pour une entreprise jusqu’à 5 poseurs, à 1 350 € HT frais de déplacement compris, et jusqu’à 10 poseurs, 1 900 € avec frais déplacement, soit, au grand maximum 1,50€ par fenêtre posée…

 

Comment se résume le processus ?

Comme dans tout processus de vérification, des règles d’échantillonnage sont édictées. Nous effectuons un prélèvement, le nombre de prélèvements est le même pour tous, et tout le monde est évalué par rapport aux mêmes critères. Tous les points du référentiel sont passés en revue, des sondages sont faits pour corriger les anomalies, on mesure que les engagements sont tenus et réalisés, on fait des prélèvements sur tel ou tel point du référentiel, qui mérite peut-être d’être retravaillé. On fait cela pendant 2 ans et après 3 ans, on remet tout à plat et on redémarre un cycle.

 

En conclusion…

Ce que les gens retiennent quand les audits se font, c’est que, pour une fois, c’est une appréciation concrète de ce qui se passe sur le terrain. On comprend rapidement pourquoi certaines habitudes sont à changer et surtout on perçoit les sources d’économies qu’il y a derrière. 100% des personnes qui ont bénéficié d’un audit, qu’elles aient été certifiées ou pas, sont satisfaites, nous n’avons eu absolument aucun rejet quant à la nécessité et l’utilité de la Certification. La pose de fenêtre est un métier de plus en plus technique, il faut de la rigueur, et la notion du protocole de pose pour arriver aux résultats. Techniquement, ce référentiel aide vraiment l’entreprise et est aussi bénéfique pour le consommateur final.

LAISSER UN COMMENTAIRE