Brignais (69) Le groupe Coralu confirme son développement

0
449
actucoralu-219.jpg

Le groupe lyonnais spécialisé dans la fabrication de menuiseries, façades murs-rideaux et garde-corps, annonce l’acquisition de l’enseigne Saga, le réseau intégré de vente de menuiseries basé à Annecy (74), ainsi que l’extension de son unité de production de menuiseries PVC pour MDM (Menuiseries du Mans, 72).

Avec 30 années d’expérience, Saga anime plus de 20 points de ventes intégrés et a généré 23 M€ de chiffre d’affaires en 2007. Spécialisé d’abord dans le survitrage, Saga s’est développé autour du volet battant. « Coralu a repris les actifs de l’enseigne Saga pour 500 000 €, en conservant 150 salariés de la société », confirme Patrick Negro, responsable communication du groupe, « le rachat s’est fait en un temps record et la décision a été accueillie favorablement par les salariés de Saga, qui sont passés très proches du licenciement… ». Cinq ans après les intégrations réussies de Silac et Rinaldi Structal, le groupe complète et renforce ainsi la position de Clair De Baie, sa filiale spécialisée dans la vente aux particuliers, qui compte 35 magasins conseil, dont 33 franchisés.

L’arrivée de Saga dans le groupe coïncide avec le déploiement de MDM… « en effet, l’entité de production qui propose toute l’offre PVC du groupe, triple sa surface et double sa capacité de production. Cette extension passe par un déménagement sur une construction neuve ; ces nouveaux locaux s’étendent sur 4 500 m² (au lieu de 1 500 m² précédemment) : 4 000 m² de surface de production et 500 m² de bureaux », précise Patrick Negro. Le site est opérationnel moins de 5 mois après le lancement du chantier et l’usine sera inaugurée en novembre prochain. « Une nouvelle ligne de production et de nouveaux équipements dédiés à la finition et à l’assemblage des menuiseries PVC sont venus compléter le parc machines, de façon à élargir l’offre notamment du point de vue esthétique, de l’intégration de vitrages, pour s’adapter aux demandes et aussi à la réglementation thermique et phonique. Cela nous permettra également d’obtenir le actucoralu-219.jpgmarquage CE et la norme CSTBat, qui est en cours d’homologation », indique le responsable communication.

Au total MDM a investi près de 3 M€ cette année sur ce projet qui lui donne la capacité d’augmenter sa production et passer de 70 menuiseries/jour à 120. « MDM répond ainsi à la croissance des ventes qui passeront en 2 ans de 6 à 10 M€ et a gagné au passage en productivité », ajoute M. Negro. Ces investissements importants devraient être complétés sur les 2 ans à venir… « pour faire le tour de la question et suivre l’évolution du marché, MDM envisage investir 100 000 € additionnels », conclu Patrick Negro.

Après les investissements réalisés dans l’usine Bluntzer (88), spécialisée dans les menuiseries bois et mixte bois/aluminium et sur le site de Silac (70), dédié au thermolaquage aluminium, le groupe aura investi 10 M€ lors des 2 dernières années et va porter son chiffre d’affaires de 120 à 150 M€ en 2009 (+ 25 % de croissance) ; il réalisera de plus l’équilibre 50/50 entre ses activités chantier et diffus. Coralu est présent sur 3 marchés : le chantier, le marché des professionnels (les pavillonneurs, diffus, négoce), et le particulier.

L’industriel s’enorgueillit d’avoir une approche différente du marché ; « nous restons un industriel capable d’adapter des lignes de produits pour répondre à de grosses opérations, tout en gardant une dimension humaine, avec la possibilité, la souplesse et la réactivité de rester en sur-mesure », indique M. Negro.Créé en 1997, Coralu, aujourd’hui dirigé par Jean-Marc Courau, dispose de 73 000 m² de surface de production répartis sur les 7 sites de production en France ; emploie plus de 900 personnes et affiche un chiffre d’affaires annuel de 120 M€.

C.J.

Information parue en octobre 2008
Crédits photos : Coralu 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE