Bordeaux (33) Des façades hautes en couleur

0
353
facade1-213.jpg

facade1-213.jpgSituée à Bordeaux, cette résidence hôtelière a adopté des façades colorées entièrement en verre. A proximité de voies passantes, ce choix esthétique a dû s’accorder à une problématique acoustique. Des couleurs aux performances acoustiques.

« Ce chantier est une résidence hôtelière.Nous avons réalisé les trois façades de cet immeuble en R + facade5-213.jpg», présente Jean-Pierre Barjon, directeur de l’agence Cancé aluminium à Bordeaux. Ce bâtiment accueille 141 logements et 4 commerces en rez-de-chaussée. Le maître d’ouvrage SNC Servhôtel 2 a confié la réalisation de cet immeuble au constructeur Kaufmann & Broad Malardeau.

Des façades aux six teintes

« La caractéristique de cet édifice réside dans ses trois façades à plusieurs couleurs. Chaque niveau facade3-213.jpgentre R + 1 et le R + 7 possède une teinte différente. Seules trois façades ont reçu ce traitement architectural car la quatrième est mitoyenne », précise Jean-Pierre Barjon. Pour les niveaux de couleurs, on retrouve des châssis classiques. Ils reçoivent en partie vision c’est à dire aux niveau des fenêtres, des vitrages de Saint Gobain Glass avec des films de couleur type Vanceva. Au total, 6 couleurs différentes ont été choisies : color 001 pour le rose, color 006 pour le bleu foncé, color 002 pour le bleu clair, color 005 pour le rouge, color 024 pour le vert et color 008 pour le jaune. « Les intercalaires Vanceva sont assemblés entre 2 plaques de verre par calandrage et auto-clavage pour créer des vitrages durables et d’entretien facile », explique Vanceva. Pour la partie basse des châssis utilisés du R + 1 au R + 8, une verre émaillé de couleur a été utilisé. « La couleur a été choisie pour être la plus assortie possible aux vitrages supérieurs », explique Jean-Pierre Barjon. Ces verres parclosés et pris en feuillure sont doublés à l’intérieur par un panneau isolant. Par contre, ce montage demandé par le maître d’ouvrage nécessite de démonter le doublage intérieur en cas de casse de la vitre émaillée afin de pouvoir la changer. 

Une isolation acoustique

La problématique de ce chantier a été avant tout l’isolation phonique. Situé à proximité d’une voie passante – les boulevards qui ceinturent le centre ville de Bordeaux et le long de la rue du général de Larminat, une facade2-213.jpgartère à forte circulation, le bâtiment a dû répondre aux exigences de la réglementation acoustique. En effet, la nouvelle réglementation acoustique (NRA) exige un isolement minimal en façade de 30 dB. Pour respecter cette réglementation, chaque façade reçoit selon son exposition un traitement acoustique différent. Ainsi la façade Nord la plus exposée au bruit a reçu un traitement acoustique plus performant que la façade Sud (la moins exposée aux bruits) et la façade Est (qui est perpendiculaire à la rue). Ce contexte s’est traduit par le choix de différentes compositions verrière en fonction de l’exposition. Sur la façade Nord, le double-vitrage comprend une lame d’air de 14 mm, un feuilleté 55.2 Stadip Silence de Saint-Gobain Glass et un feuilleté 44.3 avec film de couleur Vanceva. Cependant, le double-vitrage de l’étage de couleur verte diffère. Il reçoit un double-vitrage avec un feuilleté 55.2, une lame d’aire de 14 mm et un feuilleté 44.4, car il faut 4 films pour faire la couleur verte. « Les intercalaires Vanceva sont  combinables entre eux pour créer plus d’un millier de teintes transparentes, translucides ou opaques et obtenir ainsi la nuance et l’intensité recherchées », explique Vanceva. Sur la façade Sud, le double-vitrage est composé selon les couleurs d’un feuilleté 44.3 ou 44.4 avec film Vanceva, d’une lame d’air de 20 et d’un verre simple de 4 mm. Sur la façade Est, la composition du double-vitrage est aussi un feuilleté 44.3 ou 44.4 selon les couleurs, mais avec une lame d’air de 16 mm et un simple vitrage de 10 mm.

Lire la suite  

LAISSER UN COMMENTAIRE