Bau 2013 : quelles économies d’énergie pour quelle efficacité ?

0
166
Bau 2013 : quelles économies d’énergie pour quelle efficacité ?

Bau 2013 : quelles économies d’énergie pour quelle efficacité ?

Le salon Bau 2013, (14 au 19 janvier 2013 à Munich), analyse les conséquences de la transition énergétique et propose des expositions et des forums liés à ces enjeux.

 

Les thèmes de la performance et de la transition énergétique seront largement abordés à Munich, à l’occasion du salon Bau 2013. En effet, la réglementation allemande prévoit qu’en 2020 tous les bâtiments neufs devront produire l’énergie qu’ils consommeront.

 

« Une révision de la réglementation thermique était prévue en 2012 pour une application en 2013, mais elle risque d’être si contraignante que personne n’ose s’attaquer au sujet », confie l’un des responsables de l’institut de Recherche Fraunhofer.

 

Autre sujet majeur, la rénovation énergétique demeure un objectif capital chez nos voisins outre-Rhin. Les trois-quarts des bâtiments allemands ont été construits sans aucune directive concernant les économies d’énergie.

 

 

Programme de réhabilitation

 

Le gouvernement allemand a d’ailleurs prévu dès 2010 un programme de réhabilitation des bâtiments existants (avec isolation thermique par l’extérieur), assorti d’un budget de 1,5 milliard d’euros par an. Ce qui représente une subvention de 5100 euros pour la rénovation d’un bâtiment.

 

Mais là encore, les autorités allemandes ont bâti une réglementation trop contraignante. « On impose une rénovation thermique aux bâtiments qui modifient 15% de leurs façades. Résultat : personne ne souhaite modifier sa façade afin d’échapper à cette obligation » commente le représentant de Fraunhofer.

 

Il n’en reste pas moins que le salon Bau abordera tous ces thèmes : la gestion énergétique des nouvelles constructions, la part réservée aux énergies renouvelables (en étudiant la problématique suivante : comment les relier aux équipements internes).

 

Energie 2.0 : l’heure des débats

 

Bau s’articule enfin autour d’un thème intitulé Energie 2.0 (issu d’internet -Web 2.0-). Il fait référence à la manière dont seront approvisionnés les bâtiments en énergie dans le futur (mixte énergies fossiles et renouvelables). Forums, discussions alimenteront le débat.

 

Quelques innovations technologiques seront d’ailleurs présentées à cette occasion. Le salon fera la part belle aux innovations dans le domaine de l’enveloppe, notamment en matière de fenêtres et façades avec des profils de fenêtres optimisés sur le plan thermique, des vitrages, des joints de structures et des panneaux d’isolation sous vide.

 

Autres technologies présentées : une production d’énergie par vitrages photovoltaïques et des techniques d’aération décentralisées et de stockage de l’énergie grâce à des matériaux à changement de phase. Des technologies d’avenir qui devraient véritablement changer le marché des façades…

 

Source : batirama.com / Fabienne Leroy

LAISSER UN COMMENTAIRE