Batimat : nouveau cap pour 2011

0
193
batimat-nouveau-cap-pour-2011.jpg

Batimat fait peau neuve après un salon 2009 marqué par la crise. Nouvelle communication, nouveaux partenariats et ouverture axée sur l’international signeront l’édition de novembre 2011 (du 7 au 12 novembre*)

Ils s’appellent les « Batimen » et les « Batiwomen » et incarnent les nouveau acteurs du bâtiment. Ils ne sont pas à l’affiche d’un nouveau film mais figurent le visitorat dynamique souhaité par les responsables du salon Batimat. « Nous voulons faire progresser la maîtrise d’œuvre et développer encore davantage la maîtrise d’ouvrage, ainsi que la part négoce-distribution » confie Stéphanie Auxenfans, la nouvelle directrice du salon.

Rappelons que Batimat a enregistré en 2009, 380 000 visiteurs professionnels dont 39 % d’entrepreneurs, 24 % de maîtres d’œuvre et d’ouvrage, 17 % de distributeurs et 15 % d’industriels. « Nous voulons également développer le visitorat étranger » confie la responsable du salon. Une dynamique internationale qui permettrait au groupe Reed de renouer avec la croissance, avec l’appui de nouveaux partenaires comme la ville de Paris.

 

Paris entre dans la danse

 

Batimat compte en effet sur la dynamique de son nouveau partenariat avec Paris. Les visiteurs du salon seront invités à visiter la capitale et la région parisienne, à travers des parcours professionnels : visite de bâtiments exemplaires, neufs ou en rénovation, monuments historiques… Ces parcours « OFF » complètent également le programme de visites guidées organisées pour les délégations étrangères. A noter également, au titre de ce partenariat, une exposition au Trocadéro pendant deux semaines sur le thème de la surélévation d’immeubles ou de maisons de villes. Quatre modules réalisés par des architectes renommés proposeront des réponses à la densification urbaine. Enfin, une conférence internationale réunira les décideurs des majors du bâtiment pour aborder les tendances de la construction de demain.

 

Repositionnement dans l’aménagement

 

Batimat sera encore organisé autour de sept espaces : gros œuvre, menuiserie et fermeture, aménagement intérieur et extérieur, matériel et outillage, informatique, service aux entreprises et un nouvel espace dédié aux véhicules utilitaires. A noter que l’espace aménagement intérieur et extérieur n’occupera plus qu’un hall, le 7.2 alors qu’il s’étendait sur le 7.2 et le 7.3 dans les années passées. Batimat ne pourra pas occulter les grands défis liés à l’efficacité énergétique, à l’accessibilité et aux nouvelles organisations de travail. Une thématique particulière relative à l’accessibilité sera ainsi développée avec un parcours fléché dans les différents halls du salon. Objectif : montrer que ce thème concerne tous les secteurs d’activité, le gros œuvre y compris. Il reste que le salon n’affiche pas encore complet en terme d’exposants. « Nous avons des indicateurs solides pour dire que le salon est bien parti, tempère Stéphanie Auxenfans, qui rappelle qu’il reste encore dix mois avant le grand show.
* parc des expositions de la porte de Versailles à Paris

 

Source : batirama.com/Fabienne Leroy

LAISSER UN COMMENTAIRE