AV Composites, fabrique à innovation

0
24
Le site d’AV Composites à Saint-Rémy-de-Provence (13) : un toit pour l’innovation… reconnue par de nombreux trophées et brevets ©AV Composites
Le site d’AV Composites à Saint-Rémy-de-Provence (13) : un toit pour l’innovation… reconnue par de nombreux trophées et brevets ©AV Composites

Créée en 2005 par Vincent Aprin et Fabrice Gravier, AV Composites s’est hissée en une décennie au premier rang de l’entreprise la plus innovante de son marché. Le fabricant de panneaux sandwich isolants offre de nombreux domaines d’applications… et d’enthousiasmantes perspectives de différenciation pour ses partenaires.

Tout a commencé par une pluie de trophées pour la PME établie à Saint-Rémy-de-Provence (13) ; lauréate du concours organisé par le ministère de la recherche et de l’industrie et par OSEO (Anvar), « Master Créateur 2004 » de la création d’entreprise, AV Composites reçoit ensuite le 4e prix « CREA 13 » en 2008, le prix régional et national des trophées 2010 de l’innovation décerné par l’INPI ou encore le prix OSEO régional et national décerné par le cabinet Deloitte en 2010. Avec jusqu’à aujourd’hui 11 dépôts de brevets, 9 M€ de CA et 28 collaborateurs, la société est devenue incontournable pour son sens de l’anticipation et sa technologie.

« Notre faculté d’adaptation technologique grâce à un pôle R&D prioritaire, inhérent à notre ADN, et la souplesse de notre structure, ont favorisé le développement de notre entreprise et ses solutions innovantes », relève Vincent Aprin, président d’AV Composites. Fabrice Gravier, codirigeant, approuve : « nos atouts reposent sur notre complémentarité, notre réactivité et notre compétitivité face à une concurrence très active. Moteur de notre évolution, la créativité coule dans chacune des veines de notre organisation pour répondre à une demande du marché, qui se trouvait relativement basique et verrouillée au moment de la création d’AV Composites ».

L’innovation prise en sandwich

Pour l’heure, premier à proposer une épaisseur de panneaux pour augmenter jusqu’à 6 m leur portée (85- 92-95-98-102-105-168 et 194 mm), le fabricant de panneaux sandwich isolants se distingue dans les domaines de la véranda (Novatoit®), de la fermeture (Novafermt®), du bâtiment (murs-rideaux, façades), de l’industrie (Novaclean®) et des loisirs. Avec 3 000 h de R&D, le bureau d’études d’AV Composites et les outils dernière génération de son laboratoire, permettent d’étudier tous types de projets, le seul par exemple, à intégrer une enceinte de brouillard salin acétique pour simuler le vieillissement ; le laboratoire comprend également un simulateur acoustique avec sonomètre, une imprimante 3D, une jauge d’épaisseur de laque, un spectro-colorimètre, une étuve, un stéréo-microscope, une machine de traction, flexion, pelage, avec méthodologie de recherche expérimentale basée sur les matrices factorielles des plans d’expériences, etc.

« Nous avons notamment beaucoup travaillé l’acoustique, le collage – notre coeur de métier – et créé un système toujours plus cohésif qu’une colle mono-composant (pas de bulles d’air) et plus performant mécaniquement », précise Vincent Aprin. « Cette colle polyuréthanne bicomposant, dure et souple à la fois, réduit tout craquement et nous pouvons affirmer que le meilleur du monocomposant correspond au moins bon du bicomposant ». Solutions techniques avec panneaux tricouches, lames isolantes élastiques… ici s’empilent différentes densités tout autant que les brevets.

Le 1er panneau sandwich isolant thermolaquable

Plus isolant, plus épais, dernière innovation notable du concepteur AV Composites, qui a fait grand bruit lors de l’édition Artibat 2016 : le 1er panneau sandwich isolant thermolabile – Novafermt® – pour volets battants, portes, portails et clôtures aluminium avec mousse écologique, fabriquée à partir de bouteilles plastiques recyclées ! « La performance d’isolation thermique de cette mousse isolante utilisée permet de remplacer un panneau bois de 10 cm par un panneau aluminium de 2,5 cm d’épaisseur », souligne Fabrice Gravier.

« De plus, l’ensemble des éléments constitutifs de ce panneau supporte un passage au four à 200°C, autorisant la technique du thermolaquage et offrant une palette de couleurs et d’effets de texture infinis ». Une conception révolutionnaire qui puise dans l’expertise unique d’AV Composites du collage et de l’assemblage multi-matériaux, et démultiplie comme jamais l’offre du secteur. « Cette innovation présente également un impact positif sur la trésorerie, puisqu’elle favorise un stock unique », souligne Vincent Aprin. Fabricants et distributeurs peuvent ainsi s’approvisionner en panneaux de volets bruts et proposer pas moins d’un million de coloris !

Un phénomène sur son marché

Aux côtés de cette nouvelle gamme technique de panneaux, AV Composites entretient des partenariats privilégiés comme avec Profils Systèmes et la création d’un puits de lumière qui s’adapte à la toiture plate des vérandas Wallis® de l’industriel montpelliérain. Ici, les profilés aluminium supportent de grandes portées jusqu’à 4,5 m pour les plaques isolantes.

« Un projet formidable ; jamais un gammiste n’a fait un tel rapprochement avec un fabricant de panneaux sandwich », se félicite Vincent Aprin, dont les produits dédiés à la véranda connaissent une augmentation de 10 %. Avec sa marque Novatoit® qui regroupe l’ensemble des panneaux du domaine d’application de la véranda, AV Composites bouleverse ce marché permettant d’y améliorer les performances thermiques, acoustiques et esthétiques, et répond à ses nouvelles problématiques (panneaux de plus en plus épais, panneaux multicouches et notamment les tri-couches brevetés).

Avec de fortes perspectives de croissance, AV Composites s’est fixée comme objectif de doubler son CA à 5 ans pour atteindre plus de 10 M€ en 2018, voire 16 M€ en 2023. Arrivé à ses limites maximales d’agrandissement, son site industriel pourra compter sur un nouveau bâtiment prévu en 2019 et intégrer les 3 lignes de production en
semi-continu avec de nouveaux équipements.

Ses dirigeants défendent leur indépendance et l’humilité d’une démarche vouée tout entière à la conception, entretenant leur temps d’avance. « L’évolution des matériaux nous pousse tous les jours à développer des solutions technologiques pour améliorer le confort des utilisateurs au quotidien, et seule l’utilisation pertinente de l’innovation fera que demain sera plus facile à vivre qu’aujourd’hui », insiste Fabrice Gravier, qui conclut, « dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit est notre devise, qui nous impose tous les jours de nous remettre en cause ».

L’entreprise qui exposera pour la première fois à la prochaine édition R+T à Stuttgart, poursuit son développement européen (et a recruté en 2017 un chargé export), et reconduit également sa présence au prochain Equipbaie en novembre 2018 sur un stand de 60-65 m² ; AV Composites a récemment reçu la reconnaissance de la ville de Miami pour ses panneaux adaptés aux phénomènes climatiques extrêmes et déposé un nouveau brevet avec le 1er bain de soleil flottant personnalisable conçu pour les loisirs. Et dans les cartons, d’autres prochains brevets attendent d’être révélés…

©AV Composites
©AV Composites

Les gammes de panneaux d’AV Composites bicomposants répondent aux plus hauts niveaux d’exigence ; ici, Novatoit® Quadri-couche Véranda se distingue par une double performance acoustique, à la fois sur le bruit d’impact et le bruit de transmission ; avec élastification de l’âme isolante centrale, excellente résistance au poinçonnement et excellente tenue mécanique grâce à la maîtrise de l’assemblage par des techniques de collage polyuréthanne.

LAISSER UN COMMENTAIRE