Artibat : bilan POSITIF

0
901
©Vincent Jacques
©Vincent Jacques

Rendez-vous incontournable de la filière, le salon Artibat a fermé les portes de sa 15ème édition vendredi 21 octobre, au Parc des expositions à Rennes. Avec 1 030 exposants et près de 40 000 visiteurs (39 537) attendus sur 65 000 m², le succès était annoncé.

A l’heure du bilan, Valérie Sfartz, Directrice du salon Artibat, se réjouit de cette édition 2016, particulièrement fréquentée avec, « dès le 1er jour, le 19 octobre, 13% de fréquentation en plus par rapport  l’édition 2014 ».

La recette de ce salon rayonnant aujourd’hui sur tout l’hexagone : conviction, optimisme et expertise et la recherche permanente d’équilibre entre les différents secteurs du bâtiment,  l’investissement des exposants dans leur présence et la place accordée à la construction de projets inédits dans l’acte de construire.

Fort d’une expertise de 28 ans, le salon de la construction du Grand Ouest Artibat a su s’imposer auprès des professionnels, lieu d’échanges et de rencontres rassemblant les énergies et fédère les talents de la filière. La dynamique unique de ce salon, qui a largement dépassé l’audience régionale, accueille le secteur du gros œuvre, travaux publics et second œuvre, et séduit la France entière. Artibat accompagne les enjeux déterminants d’un bâtiment en mutation et porte des animations sans précédent sur l’habitat du futur, performant, évolutif, intelligent, au service de ses usagers.

Catalyseur d’innovation

Au cours de ces 3 jours, le Hub Innovation & Construction a présenté 10 projets innovants de startups, où prescripteurs et institutionnels sont appelés à en devenir les futurs ambassadeurs. Autre initiative inédite, les étudiants de l’Ecole de design Nantes-Atlantique et les apprentis du BTP CFA Vendée se sont unis dans  la conception et mise en scène d’un appartement évolutif au fil des étapes de la vie.

Egalement en direct, au cœur du secteur « aménagement extérieur et paysage », impulsé par la CNATP, les étudiants de la MFR – Maisons Familiales Rurales de Mareuil-sur-Lay (85), concepteurs du projet, accompagnés des apprentis de la MFR de Beaupréau (49), ont proposé aux visiteurs un espace extérieur aménagé, zen, responsable et autonome.

LAISSER UN COMMENTAIRE