AGC fournit le coater pour produire le miroir du plus grand télescope au monde

0
204

À travers sa nouvelle unité AGC Plasma Technology Solutions(1), AGC Glass Europe s’est vu confier, par l’Observatoire Européen Austral (ESO, European Southern Observatory), la fabrication du coater pour le dépôt de couches sous vide par pulvérisation(2) servant à produire le miroir du plus grand télescope au monde, l’Extremely Large Telescope (ELT). Ce télescope, construit par l’ESO, sera installé à Cerro Armazones à une altitude de 3.046 mètres, dans le désert d’Atacama (Andes chiliennes). Il sera équipé d’un gigantesque miroir primaire segmenté(3) de 39 mètres de diamètre pour capter la lumière du cosmos et permettre aux astronomes de découvrir des galaxies inexplorées, d’étudier des exoplanètes et de sonder les objets et phénomènes de l’Univers.

Le coater réalisera le dépôt initial de couches d’argent sur le miroir segmenté et répétera cette opération ultérieurement. Ces dépôts de couches sont rendus nécessaires par les conditions climatiques extrêmes sévissant dans la région, notamment les tempêtes de sable, qui peuvent affecter les couches d’argent du miroir primaire. AGC assurera la conception, la fabrication, l’assemblage sur site et la mise en service de cette installation à l’ELT Technical Facility situé à Paranal Observatory au Chili. Patrick Van Bortel, Vice-Président du New Business & Industrial
Glass d’AGC Glass Europe, conclut : « Le choix de notre solution apporte une large reconnaissance de l’expertise développée par nos équipes à Gosselies (Belgique) et Lauenförde (Allemagne) en matière d’équipement de dépôt de couches sous vide conçu selon les besoins du client. »

(1) Unité spécialisée dans le développement et l’industrialisation de technologies novatrices liées au dépôt de couches sous vide produites à partir de plasma.
(2) La pulvérisation cathodique sous vide est une technique de dépôt de couches extrêmement minces de matériaux, notamment le métal, sur des substrats tels le verre. Les matériaux ainsi revêtus sont alors pourvus de propriétés spécifiques renforcées, telles l’isolation thermique, le contrôle solaire, la réflexion…
(3) Le miroir primaire est composé de 798 segments, de 1,4 m de diamètre chacun et d’une épaisseur de 50 mm.

AGC Glass Europe, un leader européen en verre plat

Basé à Louvain-la-Neuve (Belgique), AGC Glass Europe produit, transforme et commercialise du verre plat à destination des secteurs de la construction (vitrages extérieurs et décoration intérieure), de l’automobile et des applications solaires. Il est la branche européenne d’AGC, leader mondial en verre plat. Employant environ 16.500 personnes, il dispose de plus de 100 sites industriels en Europe, de l’Espagne à la Russie. Pour plus d’informations : www.agc-glass.eu (site corporate), www.agc-yourglass.com (verre pour la construction), www.agc-automotive.com (verre pour l’automobile), www.glastetik.fr (verre pour le design intérieur), www.haliolife.com(Halio™) et www.yourpyrobel.fr (verre pour la protection incendie).

AGC Plasma Technology Solutions

AGC Glass Europe s’est engagé dans un nouveau champ d’activités en proposant ses technologies de dépôt de couches sous vide à un large panel d’industries en dehors du monde verrier. Pour plus d’information sur les équipements et les services offerts par AGC Plasma Technology Solutions : www.agc-plasma.com.

ESO, European Southern Observatory (Observatoire Européen Austral)

Créée en 1962, l’ESO est la plus importante organisation d’astronomie au sol intergouvernementale en Europe et l’observatoire astronomique au sol le plus productif au monde. La principale mission de l’ESO est de procurer des installations de recherche de pointe aux astronomes et aux astrophysiciens, leur permettant un travail scientifique des plus avancés dans les meilleures conditions. Elle est soutenue par 16 pays (Autriche, Belgique, Brésil, Tchéquie, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni) ainsi que par le pays hôte, le Chili. L’ESO emploie environ 700 personnes.
Plus d’info sur www.eso.org.

LAISSER UN COMMENTAIRE