550 M2 DE FAÇADES GEODE POUR LE GYMNASE DU LYCÉE DE VILLEFRANCHE-DE-LAURAGAIS* : JOUER « À L’EXTÉRIEUR » DANS UNE BOÎTE D’ALUMINIUM, DE VERRE ET DE BÉTON

0
530
CRÉDIT PHOTOS : TECHNAL - PHOTOGRAPHE M. DELVAUX AGENCES D’ARCHITECTURE : CALVO ET TRAN VAN ARCHITECTES (MANDATAIRE) - BETILLON ET FREYERMUTH ARCHITECTES (ASSOCIÉE)

Imaginé par l’agence CALVO ET TRAN VAN ARCHITECTES, le gymnase de Villefranche-de-Lauragais (31) est implanté dans le prolongement du lycée. Un grand parvis surplombe l’ensemble pour assurer la liaison entre ces différentes entités. Le terrain en pente constituait le véritable enjeu du programme. Pour y répondre, les architectes ont créé une « boîte » semi-enterrée afin de réduire le dénivelé tout en maximisant les apports de lumière avec des murs-rideaux GEODE élancés au-dessus du soubassement béton. Leur hauteur de 5 mètres est identique sur les deux façades ouvertes, offrant une lumière homogène et régulière, primordiale dans le sport collectif.

Conçus par l’ALUMINIER AGRÉÉ LABASTÈRE, ces 550 m² de solutions en aluminium TECHNAL permettent de contempler le ciel depuis l’aire de jeux. Les usagers ont ainsi le sentiment de pratiquer leur sport en extérieur alors qu’ils sont totalement à l’abri des regards. L’orientation Nord et Est de ces larges surfaces transparentes protège de la chaleur zénithale à l’arrivée du beau temps. « Nous avons tout mis en œuvre pour éviter les écueils d’une architecture expressive et imagée. L’intérêt se trouve ailleurs, dans la générosité des espaces diversifiés aux qualités lumineuses changeantes. », indique l’architecte LUC TRAN VAN.

CRÉDIT PHOTO : TECHNAL – PHOTOGRAPHE M. DELVAUX AGENCES D’ARCHITECTURE : CALVO ET TRAN VAN ARCHITECTES (MANDATAIRE) – BETILLON ET FREYERMUTH ARCHITECTES (ASSOCIÉE)

Le gymnase omnisport accueille les élèves de l’établissement, mais également des collégiens et des associations sportives communales. Il puise son esthétique dans l’assemblage de matériaux bruts, naturels et nobles. L’aluminium anodisé, le verre et le béton révèlent ainsi une écriture épurée. Ils renforcent la continuité avec le lycée. Le verre des murs-rideaux GEODE reflète la peau en bois de l’établissement et permet d’obtenir un effet doré. Le soubassement en béton rappelle celui du lycée. Enterré, le gymnase se fond dans le paysage. Il possède une hauteur moyenne de 5 mètres contre 8 mètres habituellement pour des équipements de ce type.

LAISSER UN COMMENTAIRE